Le Wimax mobile a sa norme : IEEE 802.16e

Mobilité

C’est le 7 décembre qu’a été définitivement ratifiée la norme IEEE 802.16e qui dote Wimax du nomadisme qui lui faisait défaut.

Après la norme 802.16 dévolue au Wimax, l’organisme de normalisation IEEE a validé la version 802.16e dédiée à la mobilité, oubliant la restriction 802.16a qui limitait la norme à un usage point à point.

Portée par de nombreux industriels via le Forum Wimax depuis déjà un peu plus de deux ans, cette technologie se destinait plutôt à transporter des données en haut débit (70 Mbit/s) de point à point avec une portée de 50 km. Le but était alors de déployer un réseau sans fil dénommé Boucle Locale Radio (BLR) là où les opérateurs télécoms auraient eu trop d’investissements à réaliser avec des technologies classiques sans fil et filaires.

Avec Wimax mobile, de nouvelles applications peuvent être envisagées, allant jusqu’à la possibilité d’exploiter ce réseau pour de la téléphonie sur IP. Ce qui permettrait de compléter les offres des nouveaux téléphones mobiles déjà compatibles Wi-Fi avec une ouverture vers plus de zones d’utilisation, y compris les campagnes les plus reculées.

Trois licences pour toute la France

La norme 802.16e offre l’interopérabilité entre les plates-formes fixes 802.16a et les plates-formes mobiles 802.16e. Si la norme 802.16a est prévue pour une utilisation dans la bande de 2 à 11 Ghz, la France propose pour l’instant une utilisation qui s’étendrait dans la zone entre 3,4 et 3,8 GHz.

L’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, ex-ART) a prévu de ne délivrer a priori que trois licences pour couvrir la France. L’une d’entre elles avait été attribuée à Altitude Telecom en 2004, devenue filiale du groupe Iliad (voir édition du 5 septembre 2005), également société mère de Free. Si ces licences n’étaient initialement pas prévues pour le nomadisme, les études préliminaires de l’Arcep en décembre 2004 montraient déjà cette possibilité et l’arrivée possible d’équipements 802.16e sur le marché dès 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur