L’engouement pour iTunes se confirme

Mobilité

Le cap des 625 000 téléchargements passé, iTunes a commencé à être travaillé dans tous les sens par les premiers adeptes. Ainsi, des Japonais l’ont modifié pour qu’il fonctionne sous MacOS 8 et des touches de fonctions permettent de jouer avec son module graphique.

Difficile de se passer d’iTunes quand on y a goûté une fois (voir édition du 12 janvier 2001). Et il semble que le bouche à oreille fonctionne à merveille puisque, un mois après sa présentation par Steve Jobs lors de MacWorld San Francisco, le logiciel gratuit de gestion de MP3 a été téléchargé plus de 625 000 fois. Et cela devrait continuer car, alors que iTunes n’est censé fonctionner que sur MacOS 9, des Japonais sont parvenus à le modifier juste ce qu’il faut pour qu’il tourne aussi sur MacOS 8, 8.5 et 8.6.

Un patch pour MacOS 8

L’utilisation du patch japonais, évite une manipulation complexe avec ResEdit. L’astuce logicielle réalisée par des Japonais consiste à faire croire à iTunes qu’il est bien en train d’être installé sur MacOS 9. Les solutions précédentes consistaient, à l’inverse, à modifier le numéro du système d’exploitation. Une opération risquée pour les non-initiés… Un des utilisateurs du patch, Fam Chee Cheng, a même réalisé une mini-notice en anglais. Au total, iTunes se révèle utilisable sous MacOS 8.6 sans difficulté. Une bonne nouvelle donc pour ceux qui voulaient aussi en profiter bien qu’ils ne disposent pas de MacOS 9. On note toutefois une désynchronisation des radios en ligne lorsque deux Mac (l’un tournant sous MacOS 8.6 et l’autre sous 9) sont calés sur la même radio, et aussi un léger ralentissement du module graphique. Ce patch n’est évidemment pas officiellement reconnu par Apple…

Les visualisations graphiques pilotées au clavier

Quant au module graphique d’iTunes, justement, il peut être modifié à volonté, ou tout du moins ses effets visuels. Alors que son écran psychédélique se présente à vous, l’utilisation de certaines touches provoque quelques transformations : la touche C permet de voir quel effet est en cours d’utilisation, les touches Q, W, A, S, Z et X modifient les trois types d’options de configuration utilisables tandis que H montre le menu de ces options. La touche M lance l’effet suivant et I présente les informations sur le morceau en cours. iTunes se révèle donc plein de surprises et de flexibilité d’utilisation. Il manque encore quelques options comme la possibilité d’enregistrer des émissions de radio à partir de streaming, ainsi qu’il est possible de le faire sur PC, mais on peut gager que cette option ne saurait tarder…

Pour en savoir plus :

Télécharger le patch pour iTunes (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur