Lenovo : 500 millions de dollars pour développer l’esprit start-up

EntrepriseLevées de fondsStart-up
lenovo-capital-group
3 2

Top départ pour le Lenovo Capital and Incubator Group, doté d’une enveloppe initiale de 500 millions de dollars pour financer des start-up.

Lenovo se donne les moyens de mener à bien sa restructuration sur fond d’open innovation.

Le groupe chinois débloque une enveloppe de 500 millions de dollars pour financer des start-up dans les domaines du cloud, du big data, de l’intelligence artificielle, de la robotique et des services Internet.

Ce fonds, le deuxième du genre après celui lancé en 2010 (100 millions de dollars*, avec notamment une prise de participation dans la firme chinoise iDreamsky, aujourd’hui cotée en Bourse), est associé au Lenovo Capital and Incubator Group.

Cette nouvelle entité, officiellement constituée la semaine dernière sous la direction du dénommé Zhiqiang Zhe (par ailleurs à la tête de l’Ecosystem and Cloud Services), a aussi à sa charge l’activité d’incubation que Lenovo conduit en interne. Le principe est de « filialiser » certaines unités pour leur permettre de prendre de l’autonomie et, entre autres, de lever des fonds auprès de tiers.

SHAREit (partage de fichiers) a bénéficié de ce programme, tout comme – à divers degrés – Lenovo Cloud, Lenovo Connect, Lenovo Finance, Lenovo Smart Healthcare, Lenovo New Glass et Online Biometric Authentication.

Il faut y voir un objectif de diversification à l’heure où le contexte est délicat sur le marché du PC… mais aussi sur la mobilité (voir notre article « Smartphones : une déferlante chinoise sans Lenovo ni Xiaomi »).

On en a eu l’illustration dans les derniers résultats financiers de Lenovo, valant pour le 3e trimestre de son exercice fiscal 2015-2016 décalé : les serveurs x86 d’IBM n’ont pas suffi a éviter un recul annuel du chiffre d’affaires ; une première depuis 2010.

* Lenovo est également entré au capital de Face++ (intelligence artificielle appliquée à la reconnaissance faciale), SMARTX (stockage cloud pour les entreprises), Nok Nok Labs (identification biométrique) ou encore Shopex (plate-forme SaaS pour le e-commerce).

Crédit photo : nattul – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur