Lenovo Smart Assistant : une enceinte domestique connectée à Alexa

Mobilité
lenovo-smart-assistant

CES 2017 : Lenovo a dévoilé l’enceinte connectée Smart Assistant exploitant la technologie d’assistance personnelle Alexa d’Amazon.

Les enceintes domestiques connectées et adossées à des assistants personnels ont le vent en poupe. L’Amazon Echo, lancé en 2014, a été pionnier sur ce segment.

Au tour de Lenovo avec le Smart Assistant présenté à l’occasion du CES 2017. De forme cylindrique (à l’instar d’Amazon Echo), il exploite la technologie d’assistance personnelle Alexa de la firme de Jeff Bezos.

Il offre de ce fait le même panel de possibilités, avec le contrôle de la musique, les requêtes verbales pour connaître la météo, contrôler des appareils domestiques et le questionner dans tous les domaines.

Les « skills » (au nombre de 5000), qui permettent d’enrichir Alexa, sont bien au rendez-vous avec le Lenovo Smart Assistant. Un concept amazonien à interpréter comme une forme de fonctionnalité développée spécifiquement pour Alexa afin de renforcer son potentiel d’assistant vocal personnalisé.

lenovo-smart-assistant_b

Techniquement, l’appareil embarque un haut-parleur et un système de 8 microphones (soit un de plus que pour l’Amazon Echo) assurant une diffusion sonore et une écoute à 360 degrés. Il est possible de commander vocalement l’enceinte jusqu’à une distance de 5 mètres. A cet effet, il y a un système embarqué de suppression du bruit et d’annulation des échos.

La diffusion sonore est assurée par un haut-parleur de 5 watts et un woofer de 10 watts.

Le Smart Assistant est équipé d’un processeur Intel Celeron N3060 épaulé par 2 Go de mémoire vive. Le stockage est assuré par 8 Go de mémoire flash interne.

On peut parler d’une évolution technique par rapport à l’Amazon Echo qui repose sur le processeur Texas Instruments DM3725 à technologie ARM Cortex-A8 et seulement 256 Mo de mémoire vive (soit 8 fois moins que dans l’enceinte de Lenovo).

Côté connectivité, pas de Wi-Fi 802.11ac mais seulement n (sur la bande des 2,4 GHz) et du Bluetooth 4.0.

Une compatibilité est assurée avec l’application Alexa d’Amazon qui permet de régler les paramètres de l’assistant vocal et donne accès à l’historique des commandes vocales passées.

Le Lenovo Smart Assistant sera disponible aux Etats-Unis à compter de mai prochain au tarif de 130 dollars. C’est le même prix que le Google Home mais c’est 50 dollars de moins que l’Amazon Echo. Une déclinaison avec système audio signé Harman Kardon est également annoncée à 180 dollars.

Des écosystèmes des technos d’assistance personnelle émergent

Le Smart Assistant de Lenovo n’est pas le premier appareil tierce exploitant le potentiel d’Alexa.

Au-delà de ses produits maison (Amazon Echo, Amazon Dot et Amazon Tap), la technologie Alexa est en effet également intégrée dans des appareils comme le Tribby (de la start-up française Invoxia), la CoWatch, le Pebble Core (ce dernier ayant été annulé suite au rachat de certains actifs de Pebble par Fitbit), le robot domestique d’Omate, le Yumi et l’interphone de Nucleus.

Google est également présent sur ce créneau avec le Google Home (basé sur Google Assistant) tandis que Microsoft a récemment ouvert ses services vocaux Cortana à des développeurs tiers de matériel et d’applications.

Il est prévu qu’Harman Kardon s’y lance en premier avec un haut-parleur exploitant la technologie d’assistance personnelle de Microsoft en 2017.

Vidéo promotionnelle signée Lenovo :

(Crédit photo : @Lenovo)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur