Lenovo rappelle 200 000 batteries de notebooks

Mobilité

Après quatre incidents de cas de surchauffe de terminaux, le fabricant
chinois lance ce rappel de batteries fabriquées par Sanyo.

Lenovo vient d’annoncer le rappel de plus de 200 000 batteries de notebooks (portable de petite taille) à durée de vie prolongée présentant un risque de surchauffe et d’incendie.

Les batteries concernées par ce rappel ont été vendues en option entre septembre 2005 et février 2007 pour équiper les ordinateurs portables Lenovo séries R, T et Z. Toutes ces batteries ont été produites au Japon par le fabricant Sanyo.

Selon la CPSC, la commission américaine en charge de la sécurité des produits de consommation, ces batteries présentent un risque d’endommagement et de surchauffe en cas de choc important.

La campagne de rappel a été initiée à la suite de quatre incidents consécutifs mettant en cause des batteries surchauffées. Les victimes ont déploré des dommages matériels sur leur ordinateur et leurs équipements environnants. L’une d’entre elles a également signalé une légère irritation des yeux.

Le défaut ne présente aucun lien avec le dernier rappel lancé par Lenovo en septembre 2006 qui concernait 526 000 batteries de marque Sony.

Le novo a précisé que le défaut à l’origine de ce nouveau rappel ne se situait pas au niveau du noyau de la batterie, contrairement à l’anomalie constatée sur les batteries Sony.

Dans un communiqué, Sanyo a précisé que l’anomalie à l’origine de ce rappel était spécifique aux batteries Lenovo et qu’elle ne devrait pas affecter les autres marques ou modèles.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 1er mars 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur