Les appareils électroniques font désormais parti de l’univers des enfants

Mobilité
Information - news

Si l’usage de l’ordinateur est encouragé par les parents, c’est vers le téléphone mobile que se tournent les enfants.

L’usage des appareils électroniques est entré dans le quotidien des enfants européens. Ce n’est pas une nouveauté mais une étude du NPD Group vient confirmer ce que nombre de parents constatent, voire encouragent, depuis longtemps. Selon l’enquête menée du 17 au 25 avril 2007 auprès d’un échantillon de parents (25 ans et plus) d’enfants de 4 à 14 ans, le cabinet d’analyse spécialisé dans l’étude des comportements d’achats estime que “les enfants utilisent des équipements électroniques en moyenne trois fois par semaine et y sont initiés depuis l’âge de sept ans environ“. Des résultats similaires à ceux constatés sur le territoire américain.

L’ordinateur, avec la télévision, tient la vedette des dispositifs électroniques les plus utilisés par les plus jeunes. Il faut dire que son usage est encouragé par les parents. “9 parents sur 10 pensent ainsi que leur enfant peut tirer un bénéfice de l’utilisation de l’ordinateur […], notamment pour l’acquisition de compétences informatiques et technologiques“, commente le NPD Group.

Pourtant, 8 tuteurs sur 10 se déclarent préoccupés par les contenus inappropriés auxquels pourraient être confrontés les plus jeunes. Une crainte fondée, ou non, qui n’entraîne pourtant aucune initiative particulière de protection. En France, du moins. Une récente enquête du collectif interassociatif enfance et médias (Ciem) rapporte que 7 parents sur 10 laissent leurs enfant sans surveillance sur Internet. Et 6 sur 10 n’ont installé aucun système de contrôle parental. Des outils pourtant fournis gratuitement aujourd’hui par les fournisseurs d’accès.

Après l’ordinateur, les enfants tendent à s’approprier téléphones mobiles, jeux vidéos et lecteurs de musique. Tandis que les équipements vidéo restent entre les mains des parents. Le téléphone mobile tient particulièrement la vedette auprès des mineurs. Il faut dire que les fonctionnalités de lecteur MP3, d’appareil photo et de vidéo ajoutées à la propriété de mobilité du support en font un appareil particulièrement attractif. Le terminal figure d’ailleurs à la première ou deuxième place selon les pays dans les intentions d’achats.

Il existe en effet des disparités selon les zones géographiques. Les petits britanniques seraient les plus enclins à consommer des appareils électroniques. A l’opposé, les Allemands se révèlent les moins intéressés par les technologies numériques. Ceux sont également ceux qui “qui passent le moins de temps à regarder la télévision, des DVD ou des vidéos“. Mais que font-ils donc?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur