Les cadres et l’informatique : le point de l’APEC

Cloud

L’APEC fait le point sur le temps passé par les cadres devant leur ordinateur et notamment pour l’usage d’Internet et de l’intranet de leur entreprise. Bien que le réseau facilite le travail des cadres, ces derniers estiment que cela a augmenté leur charge de travail, notamment avec la messagerie.

Comme chaque année, l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) fait le point sur un certain nombre de domaines. Ainsi, concernant l’informatique, l’APEC révèle qu’aujourd’hui, pratiquement tous les cadres (97 %) disposent d’un ordinateur à leur travail, qu’une grande majorité d’entre eux a accès à Internet et qu’enfin près des deux tiers travaillent dans une entreprise disposant d’un intranet. “Les cadres ne semblent pas avoir d’attentes fortes envers l’intranet de leur entreprise. Leurs préférences vont vers des services liés directement à leur travail comme la recherche de procédures, de normes… L’information à caractère social ne suscite pas d’intérêt manifeste”, commente l’APEC. L’étude, qui a été réalisée auprès d’un panel de 3 000 cadres, révèle par ailleurs que 4 % des cadres déclarent ne pas connaître les caractéristiques du site Internet de leur entreprise.

Selon l’étude, près de la moitié des cadres (48 %) passent entre 3h30 et 6h30 par jour sur leur ordinateur, soit une moyenne de 4h30. En 1995, cette moyenne était de 3h00. 40 % de ces 4h30 sont consacrés à Internet, intranet et à la messagerie. Le temps restant est occupé par les usages traditionnels de l’ordinateur.

Les cadres jugent la messagerie plus utile qu’InternetPour autant, 16 % des cadres estiment qu’Internet n’a pas d’utilité, contre 69 % qui déclarent que leur travail est facilité par le Réseau. Alors que seuls 8 % des cadres jugent la messagerie totalement inutile. Reste que l’usage du Réseau augmente leur charge de travail selon 31 % des cadres sondés par l’APEC. Toutefois 96 % des cadres sont d’accord pour dire que l’outil informatique facilitent globalement leur travail.

Parmi les cadres disposant d’un équipement informatique à domicile, 10 % en ont un usage professionnel souvent et 22 % déclarent ne pas l’utiliser chez eux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur