Les clones de l’iMac resteront-ils au panier ?

Régulations

Apple est en bonne voie pour bloquer, aux Etats-Unis, la commercialisation de deux modèles de PC sous Windows qui ressemblent à l’iMac.

Les couleurs acidulées et les contours aux formes arrondies ont fait de l’iMac la coqueluche du grand public, du moins en matière de design. Pour Apple, protéger cet atout est devenu une priorité. Or il semble que la firme à la pomme, après avoir lancé plusieurs actions en justice pour empêcher les industriels du monde PC de copier l’iMac, est en bonne voie pour obtenir gain de cause. Selon le San Jose Mercury News, un quotidien de la Silicon Valley, le juge fédéral Jeremy Fogel, de la cour de San Jose en Californie, a expliqué la semaine dernière dans un document de neuf pages que l’apparence de l’ordinateur peut être protégée par les lois sur la propriété industrielle. Cet avis devrait, sous certaines conditions, entraîner l’arrêt de la commercialisation de l’E-Power (voir édition du 2 juillet 1999), mis au point par la société Future Power, filiale du coréen Daewoo. Le juge Fogel est aussi en charge du procès eOne, et sa décision vaudra donc en toute logique pour ce modèle fabriqué par Sotec. A noter qu’au Japon, Apple a obtenu l’arrêt de la commercialisation de l’eOne (voir édition du 22 septembre 1999).

Pour en savoir plus : L’article du Mercury Center


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur