Les développeurs tiers invités à enrichir Second Life

Mobilité

Linden Lab vient de mettre à disposition des développeurs le code source de
l’interface utilisateur de son monde virtuel Second Life.

Tous les mordus du plus populaire des univers virtuels persistants vont avoir du code à retordre. Jusqu’ici, ils sont presque 2,5 millions à prendre un nouveau départ dans Second Life de Linden Lab. Les plus aguerris d’entre eux modèlent leur environnement, ainsi que les objets qui les entourent en programmant leurs fonctionnalités et leur design.

Les programmateurs en herbe et autres développeurs collaboratifs vont pouvoir les rejoindre car Linden Lab a mis en ligne le code source de l’interface ? aussi appelée “viewer” – qui permet d’évoluer dans ce monde parallèle.

Les “résidents” de Second Life vont pouvoir modifier, personnaliser et améliorer cette application utilisateur ? téléchargeable gratuitement sur le site de Second Life ? qui leur permettait déjà de contrôler leurs avatars, d’interagir par messages instantanés avec les autres utilisateurs, de créer et de visualiser du contenu multimédia.

“Nous ne savons pas exactement quels projets vont émerger. Mais c’est cette vibration qui rend Second Life si incontestable”, estime Cory Ondrejka, CTO de Linden Lab, cité dans un article de Linux-watch.com. Les premiers projets seront certainement voués à rapporter et corriger les bugs, élargir la compatibilité aux configurations les moins courantes ainsi que changer l’aspect du “viewer.”

Déposé sous la licence GNU GPLv2 (General Public Licence, version 2), le code source de l’interface Second Life ne manquera pas d’attirer l’attention des passionnés qui se sont déjà lancés dans l’aventure tout en permettant à Linden Lab d’accroître significativement leur créativité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur