Les entreprises continuent à bouder Windows Vista

Cloud

Les professionnels privilégient les ordinateurs configurés avec Windows XP
pour répondre à leurs besoins.

Près d’un an après son lancement auprès des professionnels, Microsoft Windows Vista doit encore conquérir le coeur de nombreuses entreprises.

De nombreux constructeurs (OEM) continuent de proposer des programmes ‘downgrade‘ pour offrir aux utilisateurs des versions antérieures de Windows.

Windows Vista a été lancé avec grand bruit en janvier 2007. Mais dès le mois d’avril, les utilisateurs ont commencé à réclamer Windows XP, obligeant certains fabricants à proposer des gammes complètes d’ordinateurs configurés avec Windows XP au lieu de Vista.

Selon la politique de Microsoft relative au cycle de vie de Windows, les OEM ne seront autorisés à vendre la licence Windows XP que jusqu’au 31 janvier 2008. La licence pour les fabricants d’ordinateurs expire en effet 12 mois après le lancement officiel du système d’exploitation.

Pour autant, l’éditeur n’a fourni aucune date limite pour la distribution de versions antérieures de son système d’exploitation, précisant que des licences pourraient être accordées après la fin de la date limite de disponibilité du logiciel.

Lenovo figure parmi les fabricants qui proposent un programme downgrade, avec une rubrique sur son site Web spécialement dédiée. Le fabricant envisage d’offrir cette option jusqu’au 31 juillet 2008.

Mais les analystes pensent que le problème n’est pas entièrement imputable à Windows Vista et que, après cinq années de présence sur le marché, un Windows XP testé et éprouvé pouvait répondre aux besoins de nombreux utilisateurs professionnels.

“XP est bien meilleur que ce que les gens ont tendance à penser”, a déclaré Rob Enderle, analyste chez Enderle Group, dans un entretien relayé par Vnunet.com. “Les utilisateurs ne se bousculent pas pour renoncer à XP, et Vista ne présente aucune raison valable de le faire.”

Michael Cherry, directeur d’analyse des systèmes d’exploitation de Dir ections on Microsoft, estime pour sa part que les performances peuvent avoir leur rôle à jouer et que certains clients préfèrent simplement utiliser un ordinateur XP rapide qu’une machine Vista sujette à d’importants ralentissements.

“Quelle qu’en soit leur motivation, les OEM ont décidé de ne pas saturer les machines”, explique-t-il. “Malgré une longue période de test, peu de machines sont à mon sens réellement conçues pour prendre en charge Vista. “

Traduction de l’article Vista failing to win over the enterprises de Vnunet.com en date du 24 septembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur