Les entreprises prêtes à louer leurs applications

Cloud

Une étude du cabinet Ovum indique que l’hébergement d’applications va séduire de nombreux responsables informatiques.

L’hébergement d’applications présente-t-il des avantages pour les entreprises ? A en croire le cabinet Ovum, qui publie une étude sur les services ASP (Application Services Provider), la réponse est oui. Sur le ton du plaidoyer, l’auteur explique que les administrateurs trouveront de vrais atouts à faire passer leurs applications en ligne. “Aujourd’hui, les directeurs informatiques sont surchargés de travail, et s’ils peuvent déléguer leur responsabilité à un fournisseur extérieur pour des applications non critiques, cela veut dire qu’ils peuvent se concentrer sur les projets sensibles”, indique Katy Ring, analyste senior pour Ovum.

Même si le modèle économique de la location d’application n’est pas unique, il apparaît que le déploiement d’applications légères, comme la suite bureautique Office de Microsoft, est le plus adapté pour réaliser des économies. Parce qu’elles correspondent bien au principe de l’ASP, ces applications devraient donner naissance à une gamme fournie d’offres concurrentes. Microsoft et Corel se dépêchent d’ailleurs d’investir sur ce secteur (voir édition 9 novembre 1999), car d’autres comme OpenDesk s’y essaient, timidement certes.

Selon Ovum, les applications légères apporteront les marges les plus faibles aux hébergeurs d’applications et aux opérateurs. Pour des fonctions plus “lourdes” (du type progiciel de gestion intégrée ou suivi de la relation avec la clientèle), les besoins de personnalisation et l’intégration avec les applications déjà en place dans l’entreprise entraîneront des coûts significatifs. Les professionnels de l’ASP devraient donc faire l’essentiel de leurs bénéfices dans cette niche.

Pour en savoir plus :

* Ovum

* Open Desk


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur