Les errements des forfaits illimités

Cloud

Les fournisseurs d’accès proposant des forfaits illimités s’exposent à une surcharge de la bande passante délicate à gérer. Résultat : FreeSurf suspend son forfait tandis qu’AOL admet “augmenter le nombre de (ses) modems.” Chez l’un comme chez l’autre, il y a les heureux et les déçus.

“Cela fait quatre ans que je suis chez AOL”, explique Pierre, 24 ans, “c’est avec eux que j’ai découvert Internet. Depuis le 22 août, je suis passé au forfait à 99 francs [Ndlr : 99 francs par mois pour 2 ans, communications téléphoniques comprises (voir édition du 18 août 2000)]. Globalement, ça marche bien, même s’il y a des petits problèmes aux heures de pointe qui m’empêchent parfois de me connecter.” Mais pas de quoi changer de fournisseur d’accès : “Je ne suis pas trop mal avec eux et je vais rester”, déclare l’internaute.

Pourtant, ce n’est pas l’avis de tout le monde. Car si Pierre vit bien sa connexion, ce n’est pas le cas de tous les internautes et les messages pleuvent sur les forums. Pour lutter contre ceux qui restent connectés vaille que vaille 24 heures sur 24, AOL a mis en place un système de déconnexion en cas de non activité. Et quand l’internaute est en ligne, au bout de 110 minutes, une fenêtre surgit qui lui demande s’il veut rester connecté. “Il suffit de cliquer, quand on est devant l’écran, ce n’est pas gênant”, reprend Pierre. “En revanche, quand on télécharge, on reste rarement à regarder la barre de progression. Du coup, ça coupe et là c’est un peu plus pénible”lâche-t-il, un soupçon d’énervement dans la voix. AOL aurait d’ailleurs assoupli un peu la méthode, en repoussant la demande de confirmation de la 71ème à la 110ème minute. Pierre est formel, ça s’est passé ce week-end.

“Non, à ma connaissance, ça a toujours été 110 minutes”, affirme de son côté une porte-parole d’AOL, qui confirme en revanche le succès des forfaits illimités : “Ils représentent 80 % des nouveaux abonnements depuis le 22 août, leur date de lancement”, reprend-elle. Pour pallier les soucis d’encombrement de la bande passante qui en résultent, AOL consolide son réseau “principalement en ajoutant de nouveaux modems”, explique-t-on. Bien entendu, rien ne filtrera d’éventuels bouchons sur le réseau, mais si on rajoute de la capacité, ce n’est certainement pas pour le plaisir.

Chez FreeSurf, pas de modem en plus, le fournisseur d’accès qui a dû sévir contre certains usagers ne respectant pas ses conditions (voir édition du 24 août 2000) vient de décider tout bonnement de suspendre son offre de forfait “Web, mail, news, soirs et week-ends”. Suspendre seulement, car il reste actif pour ceux qui y sont déjà abonnés. “Nous tenons à maintenir la qualité de notre service, c’est pour cela que nous préférons ne plus accepter de nouveaux abonnés sur ce forfait”, justifie un porte-parole de la société, qui dément par ailleurs que FreeSurf pratique des déconnexions à intervalles réguliers, comme des messages l’affirment sur les forums. La société passait devant le tribunal la semaine dernière, justement dans le cadre de sa “blacklist”, des abonnés ayant porté plainte après la suspension de leur forfait qu’ils jugent abusive. “Ça ne concerne que 5 ou 6 abonnés”, tempère le porte-parole du FAI, avant de poursuivre : “Aucun jugement n’a encore été rendu sur le fond, la décision devrait intervenir fin octobre.” En attendant, FreeSurf a mis en place en collaboration avec l’Adim (Association des internautes médiateurs) une procédure “d’information et de gestion des usages abusifs du forfait”.

Pendant ce temps sur les forums, dans un cas comme dans l’autre – entendez AOL ou FreeSurf – il est étonnant de constater les différences de point de vue qui agitent les abonnés. Les pires insultes côtoient les félicitations, certains pleurent sur la vitesse de leur connexion alors que d’autres s’en réjouissent, bref : on trouve de tout. C’est à se demander si tout le monde peut être contenté, mais il est certain que la demande en forfait illimité est bien là, tout le problème reste ensuite de la satisfaire. Dur, dur, d’être fournisseur d’accès illimité !

Pour en savoir plus  :

* AOL illimité

* FreeSurf


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur