Les fans d’Apple imaginent les futurs iMac G5

Mobilité

Le futur iMac ressemblera-t-il à une lampe, un tableau ou un cube ? Sera-t-il proposé dans différentes couleurs ? Les fans d’Apple laissent libre cours à leur imagination.

Apple a annoncé que son prochain iMac serait commercialisé en septembre et qu’il serait doté d’un G5. En attendant cet événement, les aficionados se livrent au petit jeu des suggestions quant aux formes et caractéristiques que pourrait adopter le prochain ordinateur grand public de la firme. D’un point de vue visuel, on trouve de tout : des iMac G4 transformés en G5, comme sur le site Theapplecollection, aux PowerMac réduits au minimum. Deux tendances fortes se dessinent toutefois : les fans se partagent entre un iMac avec écran optionnel et un autre intégré dans un écran plat. Le premier concept reprend les idées des nostalgiques du PowerMac Cube (voir édition du 19 juillet 2000) et des inconditionnels des formes rondes similaires à celle de la borne Wi-Fi de la firme. Cet iMac-là permettrait de combler le vide marketing laissé par Apple sur le segment des ordinateurs vendus sans écran. Le second concept, inspiré des dernières rumeurs en date, reprend la dernière ligne d’écrans d’Apple pour y insérer les entrailles de l’iMac. Des représentations qui font souvent fi des contraintes de design imposées par la dissipation thermique de l’électronique utilisée. L’idée vise à masquer définitivement l’ordinateur pour ne laisser apparaître que le clavier et l’écran. Une voie déjà suivie par la concurrence.

Pour ce qui est des matériaux et des couleurs, l’imagination des styliciens en herbe repose sur la tonalité donnée par Apple dans ses derniers produits : ainsi retrouve-t-on des carrosseries comparables à celle de l’iPod mini ou du PowerMac G5, parfois un peu de plastique blanc pour coller aux gammes actuelles de produits grand public. Côté spécifications, peu d’innovations sont attendues si ce n’est l’intégration du processeur G5 à des fréquences oscillant entre 1,4 et 2 GHz. Tout au plus note-t-on l’attente d’un iMac livré avec le clavier et la souris Bluetooth de la Pomme en option. Evidemment, toutes les technologies trouvées aujourd’hui sur ses ordinateurs sont remises au goût du jour : cartes graphiques de dernière génération, disques durs de grande capacité (de 80 à 120 Go) et une multitude de ports USB et Firewire. Quant aux prix imaginés pour de telles machines, ils oscillent entre 850 et plus de 2000 euros.

La recette du succès

Evidemment, dans cet exercice d’imagination, difficile de battre le département de design d’Apple. Mais derrière ces croquis transpire une attente : celle d’une machine au rapport capacités/coût intéressant. La firme se doit en effet de convaincre sur ce créneau où elle paraît particulièrement attendue, et pas seulement par sa clientèle : ce Mac sera également vu comme alternative au concept de client léger qu’IBM et Sun tentent de remettre au goût du jour (voir édition du 4 novembre 2003). La recette pour retrouver les volumes de ventes des années 1998-2000 sur ce segment paraît simple pour les aficionados : une machine bon marché pour des fonctions multiples. Mais la Pomme compte-t-elle renouer avec cette formule qui a fait le succès de son iMac originel ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur