Les géants de Linux s’accordent pour Itanium

Cloud

Les 4 principaux distributeurs de Linux ont provisoirement enterré leurs divergences pour se retrouver au sein du projet Trillian, une tentative de portage de Linux sur la future architecture IA-64 d’Intel.

Le consortium Trillian, qui regroupe d’ores et déjà IBM, Intel, VA Linux et HP, espère disposer d’un Linux pour IA-64 disponible dès la sortie de l’Itanium, prévue au second semestre de l’année prochaine. Red Hat, Caldera, Suse et Turbolinux préparent une version de Linux adaptée qui devrait être disponible dès le lancement officiel du processeur. Selon l’institut IDC, ces quatres éditeurs cumulaient 76% des recettes liées à la vente de Linux en 1998 dans le monde.

Peter Lemon, analyste senior chez IDC, explique que les quatre entreprises ont besoin de présenter une stratégie ferme à long terme à leurs investisseurs. “Un consortium comme Trillian montre que l’architecture IA-64 sera la plate-forme de référence au cours des 5 à 10 prochaines années. Tous devront aller dans cette direction ou ne plus exister.” L’analyste souligne l’importance du projet Trillian: “C’est une manière d’éviter ce qui s’était produit avec Unix. Quand les industriels ont commencé à l’utiliser, il s’est rapidement fragmenté.

Chez Red Hat, on note qu’une grande partie du développement de Trillian se fera sous l’égide de Cygnus, une firme acquise par Red Hat en novembre dernier. “L’entrée dans le projet confirme les progrès réalisés par Linux et les relations que nous avons établies avec Intel“, souligne Colin Tenwick, responsable des activités européennes de Red Hat. “Il y aura une distribution commerciale performante dès le premier jour [de commercialisation d’Itanium].”

Chez l’éditeur allemand SuSE, on affirme que l’engagement de la société dans le développement d’un noyau Linux pour l’Itanium permettra de proposer l’ensemble des services et de support dès l’apparition des permiers ordinateurs équipés d’un Itanium. Un discours que l’on retrouve également chez Caldera et Turbolinux, qui montre que l’entente cordiale devrait rapidement céder la place à la concurrence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur