Les industriels français misent gros sur Internet

Cloud

Bernard Arnault et Jean-Marie Messier, patrons respectifs des groupes LVMH et Vivendi, annoncent simultanément des investissements importants dans le secteur de l’Internet en Europe.

A peu de jours d’intervalle, deux grands patrons français annoncent des investissement massifs dans le secteur de l’Internet, signe de l’intérêt croissant des industriels français pour ce secteur en pleine explosion.

Bernard Arnault, patron du groupe de luxe LVMH vient de créer une société d’investissement nommée Europ@web, disposant d’un budget de 3,3 milliards de francs. Son objectif : investir dans des start-ups européennes spécialisées dans l’Internet et dans les filiales des grands groupes américains. Le conseil d’administration sera présidé par le patron de LVMH, qui ambitionne à moyen terme une introduction d’Europ@web en bourse et si possible au Nasdaq.

Bernard Arnault aurait déjà investi deux milliards de francs pour des participations au sein de Cisco et eBay ainsi que dans une vingtaine de sociétés spécialisées dans le courtage en ligne, la vente de fleurs, les produits pharmaceutiques, les services médicaux, la vente aux enchères, et le crédit immobilier. Ces participations seront regroupées dans la nouvelle société.

De son coté, Jean-Marie Messier, patron de Vivendi, vient d’annoncer une alliance semblable avec Softbank, une société japonaise connue pour avoir investi dans une centaine de start-ups américaines dont les plus connues sont Yahoo ! (26%), E*Trade, Broadcast.com et Geocities.

Les deux sociétés annoncent la création d’une joint-venture baptisée @Viso, détenue à 50-50 par les deux groupes, et qui accompagnera le développement en Europe et plus particulièrement en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne des sociétés Internet américaines. Dans un premier temps, Vivendi et Softbank investissent 50 millions de dollars dans @Viso, un investissement amené à croître au fur à mesure des besoins. La société pourrait d’ailleurs créer des alliances avec d’autres investisseurs du secteur, en l’occurrence Europ@web de Bernard Arnault.

Ces deux alliances stratégiques montrent, en tous cas, l’intérêt croissant des industriels français pour “ce qui sera peut-être l’industrie de demain, comme l’automobile au début du siècle”, d’après Jean-Marie Messier.

Pour en savoir plus :

* http ://www.vivendi.com.

* http://www.softbank.com (US).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur