Les investissements informatiques, une entreprise à haut risque

Mobilité

Une équipe de scientifiques américains invitent les investisseurs à la plus grande prudence.

Selon une étude menée auprès de sociétés classées au Fortune 1000, les investissements informatiques comporteraient davantage de risques que les autres investissements. Un rapport rendu par Sanjeev Dewan, Charles Shi et Vijay Gurbaxani de l’Université de Californie à Irvine révèle que les investissements informatiques sont considérablement plus risqués que les investissements ordinaires.

L’étude a été publiée dans la dernière édition de Management Insights dans le journal Management Science.

Les investissements informatiques sont effet associés à “une prime de risque substantielle” qui s’explique en partie par la perte de valeur liée à la prise de décisions d’investissement irréversibles. Les conclusions de l’étude suggèrent que les dirigeants devraient appliquer un taux d’actualisation nettement supérieur lorsqu’ils évaluent les investissements informatiques par rapport à d’autres types d’investissements à plus faible risque.

Le choix du moment de l’investissement apparaît également comme un facteur déterminant dans la gestion des risques et le retour sur investissement.

Traduction de l’article IT investments present ‘substantial risk’ de Vnunet.com en date du 2 janvier 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur