Les loisirs, nouveau moteur de l’industrie informatique

Mobilité

Selon le cabinet d’étude Forrester Research, l’année 2003 marque la troisième vague d’équipements de PC auprès des particuliers. Après les besoins personnels en bureautique puis l’accès à Internet lors de la dernière décennie, c’est la consommation de contenus numériques à travers des PC dits “de loisir” qui tirera l’industrie vers le haut. Aux fabricants de proposer des machines compatibles, simples à utiliser et – si possible – agréables à regarder.

La croissance du marché des PC en Europe ne sera pas le fait des industriels du secteur mais de “facteurs extérieurs” comme “la création et l’utilisation de contenus numériques et le désir des consommateurs de vouloir partager ce contenu entre eux”. Telles sont les conclusions d’une étude menée par le cabinet Forrester Research au cours du 4e trimestre 2002 auprès de plus de 23 000 consommateurs européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède et Royaume-Uni). “Au lieu de se focaliser sur la vitesse brute du processeur, la mémoire vive ou les capacités du disque dur, Forrester conseille aux constructeurs de se concentrer sur le design et les fonctionnalités”, ajoutent les auteurs de l’étude.

Selon le cabinet, seuls 3 millions de foyers s’équiperont cette année de leur premier ordinateur tandis qu’environ 4 millions (soit près de la moitié des 8,7 millions de foyers d’Europe de l’Ouest déjà équipés) remplaceront leur machine achetée avant 2000. La pénétration des PC dans les foyers progressera d’à peine 1 % en 2003 mais devrait subir une hausse de 30 % en 2004 avec le développement des SmartDisplay (voir édition du 4 décembre 2002), du WiFi et autres systèmes de communication sans fil, ainsi que des produits SPOT de Microsoft (voir édition du 10 janvier 2003) notamment. Fin 2006, 66 % des foyers européens seront équipés de PC, selon le cabinet d’études.

Aussi simple à utiliser qu’un lecteur de CD audio

Cette vague de “Pleasure PC” (PC de loisir), ainsi que les nomme Forrester, est la troisième dans l’histoire de l’informatique personnelle. La première vague de vente de PC familiaux remonte aux années 90 où ils étaient utilisés pour des travaux de bureautique essentiellement (courrier, comptabilité…) et les jeux. Avec la fin de la décennie a succédé une deuxième vague entraînée par le développement d’Internet et les besoins d’accès au réseau. Selon Forrester, nous abordons aujourd’hui la troisième vague qui vient ajouter la gestion des contenus numériques et la communication en réseau, y compris dans un cadre familial. Cette vague devrait durer jusqu’en 2005 avant de céder la place à la notion de “PC serveur” qui servira de télécommande globale du domicile, autant pour les loisirs numériques que pour la gestion du foyer en lui-même (contrôle de la consommation énergétique, télématique, etc.).

Bien sûr, “le Pleasure PC doit être compatible avec l’existant et doit être aussi simple à utiliser qu’un lecteur de CD audio”, précise Paul Jackson, analyste chez Forrester. Il faudra aussi que le constructeurs dessinent leurs produits selon les goûts esthétiques des consommateurs, ajoute l’analyste. Certains ont déjà pris les devants, comme Apple bien entendu. Citons également HP qui propose (aux Etats-Unis pour le moment) un PC sous Windows XP Media Center Edition entièrement dédié à la musique, la vidéo et les photos. D’autres, comme Shuttle et ses Barebones, privilégient la voie de la miniaturisation en proposant des boîtiers de petite taille et équipés de toutes les interfaces nécessaires à une utilisation ludique (notamment une sortie TV). Un concept que VIA Technologies avait senti venir dès 2001 avec son “Information PC” (voir édition du 18 décembre 2001).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur