Les majors du cinéma s’attaquent aux réseaux BitTorrent

Cloud

La Motion Picture Association of America exige la saisie de plusieurs serveurs, américains et européens, proposant des liens vers des fichiers vidéo piratés. Un site hébergé en France a été coupé.

En début de semaine, des représentants de la MPAA (Motion Picture Association of America), l’association de défense des intérêts de l’industrie cinématographique, ont annoncé que des actions en justice avaient été lancées aux Etats-Unis et en Europe contre des centaines de sites facilitant le téléchargement de films piratés. Les hostilités ont réellement été déclenchées mercredi 15 décembre aux Pays-Bas et en Finlande, où plusieurs sites fonctionnant sur les réseaux Bittorrent et eDonkey ont été fermés et des dizaines de personnes arrêtées.

En France, c’est le site torrent.youceff.com qui a fait les frais d’une action concertée entre l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA), la MPAA et la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Ce site proposait, via le réseau BitTorrent, des milliers de films (dont bon nombre en langue française) et était fréquenté par plus de 160 000 internautes au moment de sa fermeture.

Selon le communiqué de l’ALPA, son administrateur – qui ne semble pas avoir été interpellé – encourt une peine de trois ans de prison et 300 000 euros d’amende pour contrefaçon. Suite à cette fermeture, le Centre national de la cinématographie (CNC) a tenu à réaffirmer “son engagement dans la lutte contre le pillage des oeuvres cinématographiques et audiovisuelles” en promettant de doubler sa contribution à l’ALPA en 2005.

A qui le tour ?

Désormais, les administrateurs de sites de téléchargements illégaux ont de bonnes raisons de s’inquiéter d’éventuelles représailles. Le responsable du serveur Razorback, fonctionnant sur le réseau eMule, a ainsi confié à Ratiatum.com, site d’information dédié au P2P, qu’il envisageait de mettre un terme à ses activités. Les actions en justice intentées par la MPAA n’ayant probablement pas toutes été menées à leur terme, on peut raisonnablement penser que de nouvelles fermetures interviendront dans les jours qui viennent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur