Les messages SMS réduits à 140 caractères comme sur Twitter

Cloud
0 0

Afin de décongestionner les réseaux data, les opérateurs mobiles ont trouvé une parade : limiter le nombre de caractères autorisés sur un SMS à 140. Cela ne vous rappelle rien ?

SMS signifie désormais Short Message and…Synthetic. Le nombre de caractères sur un SMS est désormais limité à 140 caractères. Esprit Twitter, es-tu là..

Quelle est la raison de cette limitation à l’expression par SMS (environ 160 caractères autorisés à ce jour) ?

La FemToSell – « Fédération des Entrepreneurs du Mobile qui pousse à la vente » (regroupant les principaux opérateurs : Orage, Sphère et Big Telecom) – vient d’adopter une résolution visant à décongestionner leurs réseaux data surchargés.

Ils récoltent les fruit du succès de l’Internet mobile et de l’Ail-Fone, le smartphone d’Apoil qui fait pleurer des concurrents comme Niako.

Selon une étude du cabinet Grat:nerd, les opérateurs mobiles du FemToSell pourraient réduire de 15% le trafic data mobile sur les réseaux 3G respectifs s’ils appliquent la résolution « SMS-Tweet ».

Reste à faire passer le (mini-)message aux abonnés mobiles qui ne vont pas forcément apprécier cette nouvelle contrainte « SMS moins ».

Les premières réactions commencent à surgir sur le réseau social FaceSMSBook avec la création d’un groupe « SOS – Touche pas à mon SMS ».

Tandis que l’association de défense des consommateurs UCF-Que Saisir étudie un recours en justice pour dénoncer ce virage dans les CGV des offres mobiles du « Cartel-FemToSell ».

La Smesse est-elle dite ? Pas tout à fait.

Les opérateurs mobiles ont ouvert un espace de dialogue pour récolter les avis des abonnés mobiles sur un site Internet dédié : www.sms-rikiki.com (que l’on peut découvrir aussi page 2).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur