Les mots de passe et les détails de connexion, cibles favorites des malwares chinois

Cloud

Les pirates s’attaquent aujourd’hui aux utilisateurs de jeux vidéo en ligne.

La moitié de la totalité des programmes malveillants diffusés depuis la Chine au cours du mois d’octobre a été développée dans le but de dérober des mots de passe et des noms d’utilisateurs, a fait savoir l’éditeur de sécurité Sophos.

Après avoir étudié ces malware écrits en chinois simplifié, Sophos a observé que 45,2% d’entre eux étaient destinés à voler des informations de connexion aux jeux vidéos en ligne.

7,5% de ces programmes permettaient aux pirates d’accéder aux noms d’utilisateur et aux mots de passe des internautes utilisant le client de messagerie instantanée QQ, très populaire en Chine.

“Au vu de la popularité croissante en Chine des jeux vidéos en ligne, cette tendance s’avère tout à fait inquiétante“, déplore Carole Theriault, consultante en sécurité chez Sophos.
Dès lors que les pirates sont parvenus à accéder aux informations de connexion, ils peuvent très facilement se faire passer pour la victime dans le monde entier.

Réel danger

Chaque jour, des millions d’internautes utilisent ces jeux. Les cybercriminels peuvent véritablement faire des ravages, en effectuant par exemple des achats ou des ventes dans les boutiques en ligne et en laissant à la victime une note considérable sans qu’elle puisse même s’en rendre compte.” Par ailleurs, une large proportion des programmes malveillants restants est destinée à donner aux pirates un accès aux clients de messagerie instantanée.

Sophos met en garde les utilisateurs contre les risques liés à l’utilisation d’un mot de passe unique pour différents sites tout en rappelant l’importance de recourir à des mots de passe sécurisés.

Si le piratage d’un client de messagerie instantanée ne semble pas la fin du monde à première vue, il existe un réel danger en ce sens que les cybercriminels pourront accéder aux comptes bancaires ou dérober les mots de passe utilisés pour accéder aux informations financières et confidentielles“, explique Carole Theriault.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 22 novembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur