Les passerelles Minitel-Internet se développent

Cloud

Jet Multimédia lance une plate-forme capable de transposer le contenu d’un site Web sur Minitel. L’idée étant bien sûr de diversifier les revenus des sites Internet. Le concept a déjà été développé par France Télécom, lequel a réussi à convaincre des sociétés pourtant très orientées Internet.

Avec une population estimée à 15 millions d’utilisateurs, le Minitel, encore lui, ne semble plus tout a fait aussi obsolète que certains ont bien voulu nous le faire croire. D’ailleurs, ces mêmes personnes, bien évidemment issues de la Net économie, tentent aujourd’hui de faire marche arrière. Beaucoup de sites Internet ont aujourd’hui développé une stratégie Minitel à commencer par des sociétés comme Yahoo, le Crédit Lyonnais, Fnac.com, Lastminute… L’idée étant non seulement de rechercher de nouveaux clients, mais surtout de s’assurer une véritable source de revenus, indépendante de la publicité. Les 2,21 francs par minute (tarif le plus souvent utilisé) semblent faire du Minitel un véritable outil de commerce en ligne.

Restait à unir ces deux mondes. C’est France Télécom qui le premier a créé, en 1999, un nouveau langage : le VDXML. Ce dernier permet d’envoyer des contenus adaptés aux Minitel. L’opérateur historique lançait dans la foulée une plate-forme capable de traduire à la volée du contenu Internet pour des services Minitel (voir édition du 7 février 2001). La solution de France Télécom, Et Hop Minitel, s’appuyait sur Wokup Server, un outil d’adaptation des contenus Web aux nouveaux terminaux d’accès à Internet.

Du HTML au VDXML

Jet Multimédia, capitalise sur ce concept et lance lui aussi la même plate-forme. Et Hop Jet est un système assurant l’interface entre le réseau Minitel et Internet. La plate-forme Et Hop Jet ira rechercher les informations sur Internet et les traduira en code compréhensible par le Minitel. Une fois la plate-forme Et Hop Jet mise en oeuvre, l’interactivité entre le serveur Web et le Minitel client devient réalité. La solution de Jet Multimédia peut toutefois s’affranchir de la solution de Wokup. L’opération consiste alors à générer directement les pages d’un site Internet en VDXML. La plate-forme consulte ainsi directement le site et affiche le contenu sur Minitel.

La tarification se fait en fonction du volume de pages consultées. Sur un tarif de 2,21 francs la minute, France Télécom reverse 86,26 francs par heure à Jet Multimédia, lequel reverse ensuite à l’éditeur 72,26 francs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur