Les pertes de données les plus insolites de l’année 2013

CloudData-stockageStockage
kroll-ontrack-recuperation-donnees

Araignées, soirées alcoolisées, ouragans, balles de fusil : comme tous les ans, Kroll Ontrack présente son rapport des 10 pertes de données les plus insolites qui lui ont été soumises.

Il n’est jamais amusant de perdre les données d’un disque dur, d’une clé USB ou encore d’un smartphone, mais l’origine de la catastrophe prête parfois à sourire, tant elle est insolite.

Kroll Ontrack, société spécialisée dans la récupération de données, a recensé “les 10 cas de pertes de données les plus invraisemblables” qui lui ont été soumis en 2013.

Parmi les centaines de milliers de demandes reçues, la plupart sont liées à de mauvais traitements subis par les supports de stockage.

Quoique plus résistants que les disques magnétiques, les mémoires flash ne sont pas à l’abri de défaillances… et surtout d’erreurs humaines.

Illustration avec une étudiante qui ne parvenait plus à accéder à son mémoire de validation de fin d’année universitaire, stocké sur le disque dur de son ordinateur portable.

Ce dernier avait été retrouvé baignant dans des boissons renversées à l’occasion de la fête de fin d’année.

Cette mésaventure est à rapprocher, dans la thématique alcoolisée, de celle connue par un homme qui, après avoir fait la fête, s’est soulagé sur son ordinateur portable, qu’il a pris pour les toilettes.

Les appareils électroniques n’aiment pas les liquides en général. Témoin ce SSD ayant mal supporté une nuit passée sous la pluie après que l’ordinateur qui l’hébergeait eut été volé et abandonné dans un jardin.

Et quand ce n’est pas l’averse, c’est l’ouragan. Sandy, en l’occurrence. Malgré ses précautions, une entreprise de New York a vu ses locaux envahis par près d’un mètre d’eau, submergeant serveurs et bandes de sauvegarde. Des données sauvées de la noyade par Kroll Ontrack.

Dans un autre registre, il ne fait bon laisser une machine prendre la poussière.

En ouvrant un serveur vieux de 5 ans, les ingénieurs de Kroll Ontrack ont de suite su déceler l’origine de la panne du disque dur : des araignées y avaient élu domicile, tissant une toile juste à côté des têtes de lecture.

Heureusement pour elles, elles n’avaient pas investi le disque qu’un employé a détruit à coups de marteau.

Le piteux état du support n’a permis de récupérer qu’un seul fichier… lequel a toutefois permis d’identifier le délicat employé.

La palme de l’insolite revient à un smartphone ‘abattu par balle’ aux États-Unis.

Malgré l’impact, Kroll Ontrack a retrouvé l’intégralité des 10 Go de données de la mémoire flash.

On ignore où la victime portait le téléphone sur elle lorsque l’appareil a encaissé la balle mais la carte Flash a, elle, été épargnée.

Comme le note Silicon.fr, pour éviter ce genre de tracas, la meilleure solution reste de sauvegarder régulièrement ses données.

kroll-ontrack-smartphone

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : les périphériques de stockage, ça vous connaît ?

Crédit illustration : Cartoonresource – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur