Les promesses de Mac OS X Server

Cloud

Les professionnels des réseaux attendent beaucoup du prochain système d’exploitation serveur d’Apple, présenté avec succès à Macworld.

L’une des présentations les plus marquantes au salon Macworld de San Francisco la semaine dernière fut celle de Mac OS X Server. Cinquante iMac ont projeté simultanément trois séquences vidéo lues depuis un serveur Mac OS X. Ce nouveau système d’exploitation est censé allier la robustesse d’Unix à la simplicité de Mac OS. Il met en oeuvre un concept novateur, NetBoot, grâce auquel les applications stockées sur le serveur fonctionnent sur la mémoire et le processeur des clients. Les éventuels dysfonctionnements du serveur n’influent donc plus sur la bonne marche des machines connectées. Cette organisation se rapproche du Network Computer d’Oracle. Les programmes n’étant plus dupliqués sur chaque appareil du réseau, les opérations de mise à jour s’en trouvent grandement facilitées. Mac OS X Server accepte plus de mille utilisateurs connectés. Annoncé aux environs de 1 000 dollars (6000 francs), on le trouvera aux États-Unis dès le premier trimestre de cette année. Le reste du monde devra patienter jusqu’au printemps. En attendant la version client, prévue pour la fin de l’année, on se contentera de faire tourner des applications compatibles BSD 4.4 ou un serveur Web Apache, logiciel libre leader sur ce marché et livré avec le produit d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur