Les smartphones représentent l’avenir des contenus mobiles

Apps mobilesMobilité

L’arrivée massive des smartphones en 2009 a bouleversé les usages nomades, précipitant l’émergence des applications mobiles à télécharger et la ruée vers l’Internet mobile.

Avec 172,4 millions d’unités écoulées dans le monde en 2009 (+23,8% en un an), les smartphones ne cessent de pousser le téléchargement et la consultation de contenus dédiés aux terminaux mobiles, estime le cabinet GfK, qui vient de publier une étude concernant le marché des contenus pour téléphones mobiles et smartphones en France durant l’année 2009.

Sans surprise, l’arrivée massive de plates-formes de téléchargement d’applications mobiles propres à chaque OS (l’AppStore d’Apple, l’Android Market, le BlackBerry App de RIM, l’Ovi Store pour Nokia Symbian, le Windows MarketPlace de Microsoft) représente aujourd’hui “les plus grandes opportunités de développement du marché des contenus mobiles”, estime GfK.

Les jeux vidéo mobiles pullulent sur l’AppStore

Toutefois, les applications préférées des mobinautes restent ludiques : le bilan dressé révèle que les jeux vidéos restent les contenus les plus représentés dans les boutiques en ligne.

En s’appuyant sur l’AppStore d’Apple, qui dispense des applications pour l’iPhone et l’iPod Touch, GfK note qu’il existe quelques 27 000 jeux vidéos mobile sur cette plate-forme, soit environ 1 application sur 3 proposée.

Les “utilitaires” sur l’AppStore arrivent loin derrière (environ 8 000 applications), suivis des contenus dédiés aux voyages (6 000) et aux sports (5 000).

Les contenus pour mobiles sont aussi un moyen rapide et sûr pour les constructeurs de générer de nouvelles sources de revenus et représentent aussi un nouveau support pour les agences publicitaires : si, sur l’AppStore, seulement 28% des applications proposées sont gratuites, l’étude de GfK note que les prix d’une application, relevés en janvier, toute plate-forme confondue, “varient de 1,66 euros à 5,16 euros”.

La photo, la vidéo et l’Internet mobile séduisent les nouveaux mobinautes

L’étude publiée par le cabinet d’analyses explique également que les usages multimédia ont réussi à décoller en 2009 grâce à l’essor des smartphones sur le marché français.

Ainsi, 8 possesseurs de smartphones sur 10 utilisent leur terminal pour prendre des photos, contre seulement la moitié pour ceux qui utilisent un téléphone mobile traditionnel.

Les vidéos connaissent elles aussi une seconde jeunesse : 47% des utilisateurs d’un smartphone n’hésitent pas à s’improviser cameraman, contre 22% pour les possesseurs d’un simple portable.

Mais c’est l’Internet mobile qui a le plus bénéficié de l’émergence des terminaux intelligents, avec leur écran mieux adapté et les forfaits qui y sont associés. GfK note ainsi que 4 possesseurs de smartphone sur 10 naviguent régulièrement sur le Web depuis son terminal, contre à peine 1 utilisateur de mobile traditionnel sur 10.

Rappelons que, selon les derniers chiffres de l’ARCEP, 5 millions de Français utilisent l’Internet mobile. Cette proportion a doublé en à peine un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur