Les utilisateurs de Google Voice communiquent plus vite via Android et BlackBerry

CloudMobilitéOS mobilesRéseauxSmartphonesVoIP

L’application Google Voice, concurrent de Skype, fait évoluer son système d’appel pour gagner en efficacité. Mais cela dépend des OS mobiles et des terminaux.

Les développements autour de Google Voice se poursuivent.

L’outil de communication de voix sur Internet dispose de déclinaisons pour les smartphones Android et BlackBerry.

Google Voice, issu du rachat de GrandCentral en 2007,  est une application gratuite qui permet de passer des appels téléphoniques via le Web.

Cet outil, qui serait adopté par 1,4 millions de personnes dans le monde, assigne un même numéro pour ses lignes fixes et mobiles (personnelles et professionnelles).

L’application est disponible aux Etats-Unis depuis le 22 juin. Elle permet de passer des appels et d’envoyer des SMS gratuitement sur le territoire nord-américain (Etats-Unis + Canada) et de communiquer à moindre coûts dans le cas d’appels internationaux.

La version mobile de l’application pour Android et BlackBerry, disponible pour ceux qui disposent déjà d’un numéro Google Voice, devrait permettre de passer des coups de fils plus rapidement.

Jusqu’à présent, les requêtes d’appels de Google Voice transitaient par un serveur téléphonique dédié qui transmettait à l’émetteur un numéro d’accès.

Avec le nouveau dispositif, Google Voice s’appuiera sur la fonction baptisée “direct access numbers”.

Sur quel principe ? Google assigne un numéro de téléphone unique à chaque correspondant qu’un utilisateur Google Voice tente de joindre.

L’objectif est de contourner le réseau data traditionnel pour accéder directement au serveur Google Voice. Une passerelle qui permettrait d’établir le contact plus rapidement.

L’application Google Voice est disponible pour les détenteurs de smartphones sous Android et de BlackBerry.

Tandis que les utilisateurs de l’iPhone, de terminaux sous Windows Mobile ou en provenance de Nokia peuvent utiliser une web app. Même si le temps d’accès s’avère plus long.

Difficile de savoir si cette fonctionnalité d’appel rapide réponde à une demande des utilisateurs de Google Voice ou s’il s’agit d’une initiative de l’équipe en charge du développement chez Google.

En juin, Vincent Paquet, en qualité de Responsable Produit Google Voice, avait déclaré à eWeek qu’il cherchait à récupérer des feedbacks des utilisateurs pour améliorer le produit.

eWeek a suggéré quelques pistes comme la possibilité d’organiser des conf calls au niveau international comme le propose Skype, la combinaison des messages SMS associés à Gtalk (messagerie instantanée) à travers l’application Google Voice.

Autre piste à explorer pour que Google Voice devienne vraiment l’outil principal de téléphonie : le support MMS (multimedia messaging service).

L’équipe Google Voice a testé un client desktop qui n’a pas pu voir le jour pour des obscures raisons de management. Un fan a donc mis en ligne la pétition giveusgvdesktop (pour “Give Us a Google Voice Desktop App”) qui a permis de recueillir plus de 3600 signatures en moins de trois semaines.

Adaptation en français d’un article eWeek UK : Google Voice Adds Speedy Calls on Android, BlackBerry (26/07/10)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur