Les virus menacent aussi la plate-forme Sun

Cloud

Après que l’on a déjà annoncé qu’un certain nombre d’applications logicielles Open source étaient vulnérables au niveau de la sécurité, il apparaît maintenant que Solaris de Sun n’est pas exempt de failles.

La semaine dernière, une entreprise de sécurité américaine signalait qu’elle avait découvert des brèches dans la sécurité des systèmes d’exploitation Solaris et Trusted Solaris de Sun Microsystems. Idefense pointait du doigt des outils de gestion bancals permettant à un pirate de prendre le contrôle complet d’un ordinateur via le port 111. Sun n’a prévu aucun correctif mais a publié un certain nombre de mesures que les entreprises doivent prendre pour éviter le piratage. Dans la prochaine version de Trusted Solaris, le problème sera quoi qu’il en soit résolu, ajoute Sun.

Selon le bureau d’analystes Gartner, on trouverait déjà sur Internet du code susceptible d’être utilisé pour exploiter la vulnérabilité de Solaris. Gartner répète une fois encore le bon conseil qu’elle prodigue depuis des années déjà : lorsque vous devez choisir un système d’exploitation, veillez à tenir compte aussi du prix de revient du “patch management”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur