L’Europe, premier marché mondial pour la vente d’ordinateurs

Mobilité

Selon Gartner, la région EMEA a dépassé les Etats-Unis en volume de PC vendus sur l’année 2005. Dell garde sa première place de fabricants.

Sur les 218,5 millions d’ordinateurs vendus dans le monde en 2005, la zone Europe et le pourtour méditerranéen (région EMEA) est bien représentée. 72,6 millions d’odinateurs ont été vendus dans cet espace géographique, selon Gartner.

Du coup, c’est la zone la plus dynamique devant les Etats-Unis (67,1 millions d’unités), l’Asie/Pacifique (42,7), l’Amérique latine (14,7), le Japon (14,6) et le Canada (6,5).

Selon les estimations du cabinet d’études, l’EMEA s’accapare 33 % du marché mondial des ventes des ordinateurs de bureau, portables et serveurs sous architecture x86. Une belle progression de 17 % par rapport à 2004 que les Etats-Unis et son taux de croisssance de 7,5 % doivent envier.

C’est une belle performance puisqu’elle dépasse la moyenne mondiale située à 15,3 %. Mais loin derrière les 26 % que réalisent chacun l’Asie/Pacifique et l’Amérique latine.

Dell conserve sa toute puissance

Avec 36,76 millions d’ordinateurs commercialisés dans le monde, Dell reste à la la tête du classement des constructeurs devant HP (31,7 millions d’unités). Mais ce dernier reprend la main sur le marché européen avec 11,5 millions de PC contre moins de 8,5 millions pour Dell.

Au niveau mondial, Lenovo (ex-IBM) arrive en troisième position (15 millions), suivi d’Acer (10,1) et Fujitsu/Fujitsu Siemens (8,3). Le reste des constructeurs enregistre plus de 116 millions d’unités vendues.

A noter l’absence de Nec dans le tableau des ventes mondiales. Le constructeur japonais apparaît cependant dans celui de l’Europe en cinquième position, devant Lenovo, avec 2,8 millions d’unités distribuées.

L’agressivité commerciale d’Acer sur le marché du PC finit par payer. Ses ventes mondiales font un bond de plus de 58 % de progression (et 49,7 % en Europe). Ensuite, c’est Dell qui, avec une croissance mondiale de 18,6 %, obtient la meilleure progression (en affichant un taux de croissance de 28,4 % sur l’Europe).

Les évolutions de HP, Lenovo et Fujitsu se situent dans la moyenne mondiale avec respectivement 15,1 %, 16,4 % et 16,5 %. Les ventes réalisées par le reste des constructeurs plafonnent à 11,5 % de croissance.

Faible renouvellement du parc informatique américain

Selon l’analyse du Gartner, les résultats américains décevants s’expliquent par la faiblesse du marché professionnel dont le taux de renouvellement des parcs informatiques a “atteint un pic” . L’Asie/Pacifique est poussée par les ventes en Chine et en Inde qui explosent tandis que l’Amérique latine est portée par les ventes d’ordinateurs portables (+112 %).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur