AT Internet veut aller plus loin dans le « Mobile Analytics »

EntrepriseLevées de fondsStart-up
at-internet-financement
2 8

L’éditeur français AT Internet a bouclé un financement global de 4 millions d’euros, qui lui permettra notamment de développer des innovations liées aux analyses des canaux mobiles.

Le Français AT Internet, spécialiste de la mesure d’audience Internet et éditeur de solutions premium de Web analytics, a réalisé, ces derniers, plusieurs opérations de financement à hauteur de 4 millions d’euros, finalisées auprès d’investisseurs comme Bpifrance, le CIC, la Coface, le Feder et la Région Aquitaine.

Une précédente levée de fonds d’un montant de 6,25 millions d’euros avait été bouclée il y a trois ans, en juin 2013.

Fondé il y a 20 ans, AT Internet, qui réalise la moitié de son chiffre d’affaires à l’international, se veut être un acteur mondial du Digital Analytics, se basant sur la collecte de données brutes, le traitement des données en temps réel, puis l’analyse et le partage des insights.

Sa solution vedette, Analytics Suite, prend en charge la mesure de plus de 20 000 sites et applications dans le monde, sur plusieurs secteurs d’activités (e-commerce, médias, finances et banque, institutions,…).

Fort de 200 collaborateurs, At Internet compte mettre à profit ce financement de 4 millions d’euros pour investir davantage dans ses projets de R&D, axés autour de l’analyse « Mobile et application » et le machine learning, renforcer sa stratégie de partenariats technologiques et continuer à recruter de nouveaux collaborateurs cette année.

L’ambition de l’éditeur est de parvenir à lancer des innovations pour offrir à ses clients une vision unifiée et cohérente des données collectées sur l’ensemble des supports numériques (smartphone, tablette, ordinateur et objet connecté).

Parmi les nouveautés déjà proposées par AT Internet, citons un enrichissement notable de l’analyse des applications mobiles, avec une différenciation des comportements entre les utilisateurs nouveaux et les fidèles, la fréquence et la récurrence des usages, la mesure des durées des sessions ou encore l’identification des écrans avec crashs.

De nouvelles analyses permettent également de connaître les usages mixtes entre les supports, d’identifier le mobile comme source d’acquisition ou comme vecteur d’engagement, notamment pour les sites d’e-commerce et les médias.

La technologie SmartSDK offre également de simplifier la collecte de données et propose de marquer les éléments essentiels d’une application mobile en l’utilisant.

 

Crédit image : AT Internet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur