Lexmark repris 3,6 milliards de dollars par un consortium asiatique

EntrepriseFusions-acquisitionsImprimantesPoste de travail
lexmark-revente
4 6

Un consortium asiatique met la main sur Lexmark pour 3,6 milliards de dollars en cash. Vers de nouveaux horizons pour le spécialiste de l’impression ?

Lexmark tombe dans les mains d’un consortium asiatique.

Le fournisseur américain de solutions d’impression a accepté l’offre de rachat déposée par Apex Technology en association avec les fonds PAG Asia Capital et Legend Capital.

Le conseil d’administration a donné son feu vert à cette opération qui s’effectuera intégralement en numéraire, à raison de 40,50 dollars par action, valorisant Lexmark à 3,6 milliards de dollars.

La prime de 30 % par rapport au prix figé de l’action le 21 octobre dernier lors de l’annonce publique de l’ancienne division d’IBM d’explorer de nouvelles voies pour son développement a certainement pesé favorablement dans la transaction, dont la finalisation est prévue pour le 2e semestre 2016.

Le siège social de Lexmark devrait être maintenu à Lexington (Kentucky), tandis que l’actuel président et CEO Paul Rooke conserverait son titre. Les deux divisions « Imaging Solutions » et « Services and Enterprise Software » ne seraient pas ailleurs par réorganisées.

Du côté de Paul Rooke, on veut croire à une transaction « bénéfique », aussi bien pour les clients que pour les employés et les fournisseurs : « Lexmark sera en mesure d’atteindre le prochain niveau de croissance et d’innovation ».

L’arrivée de PAG au capital devrait permettre d’accélérer l’expansion dans la zone Asie-Pacifique, comme le souligne Silicon.fr. Sans perturber les activités et les initiatives en cours de réduction des coûts.

Crédit photo : Minerva Studio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur