LG PenTouch contre Toshiba Regza : une lutte par téléviseurs tactiles interposés

Cloud

D’un côté, LG et sa gamme, de TV PenTouch. En face, Toshiba et ses Regza. Le salon IFA approche et les deux constructeurs se livrent à distance un combat acharné, avec des téléviseurs tactiles connectés.

Désormais connectés et dotés de fonctionnalités interactives, les téléviseurs du moment n’ont plus grand-chose en commun avec leurs prédécesseurs. Une vérité implacable qui s’applique tout particulièrement aux PenTouch de LG, comme aux Regza de Toshiba.

A l’occasion du salon IFA, qui se déroulera début septembre à Berlin, les deux constructeurs présenteront leurs nouvelles séries de télévisions à écran tactile.

De quoi donner le tournis au système Kinect et aux technologies apparentées. D’autant plus que le terminal Regza WL800A  intègre une caméra dédiée à la reconnaissance faciale.

Directeur général pour le département de Systèmes informatiques de Toshiba Australie, Rob Wilkinson confirme et en dresse un portrait alléchant.

La fonction Personal TV Auto Face Recognition mémorise les paramètres de quatre utilisateurs différents : préférences d’affichage, volume sonore, chaînes préférées“, déclare-t-il.

Bientôt disponible en territoire australien pour la somme de 3300 US dollars, le représentant numéro un de la lignée des Regza aura affaire à un concurrent estampillé LG et dénommé PenTouch.

Ce dernier bénéficiera notamment d’une diagonale écran de 60 pouces, associée à un contrôle tactile digital ou via un stylet traditionnel.

Directeur général délégué du département Multimédia et Loisirs chez LG USA, Jay Vandendree rappelle que le modèle est actuellement en vente pour 2199 dollars.

A l’heure où les diffuseurs des JO de Londres 2012 promettent une finale du 100 mètres masculin tout en 3D, il se murmurerait même que LG aurait déjà dans ses cartons des téléviseurs à rendu stéréoscopique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur