LinkedIn ne voit pas forcément l’avenir en rose

BourseEntreprise
linkedin

Même si le chiffre d’affaires de LinkedIn, au premier trimestre, a progressé de 35% sur un an, le réseau social BtoB revoit ses prévisions à la baisse pour le deuxième trimestre.

Le réseau social professionnel LinkedIn a présenté les résultats de son premier trimestre 2015 en fin de semaine dernière. Ils demeurent plutôt bons, mais la société a visiblement fait montre d’un peu trop d’optimisme, et doit revoir ses prévisions à la baisse.

Le chiffre d’affaires s’accroît de 35% sur un an, pour atteindre les 638 millions de dollars. Une perte de 43 millions de dollars est publiée en bout de chaîne.

Pas d’inquiétudes à avoir toutefois de ce côté : en données corrigées (ne prenant pas en compte certains éléments exceptionnels), c’est un gain de 73 millions de dollars, en hausse de 55% sur un an, qui est affiché, soit 57 cents par action.

LinkedIn réussit donc son pari sur Q1 2015. Les analystes tablaient en effet sur 636 millions de dollars de chiffre d’affaires et un gain par action de 56 cents.

Toutefois, la firme modère ses ardeurs et revoit ses prévisions à la baisse pour le reste de l’année, précise Silicon.fr. Sur Q2 2015, elle estime que son chiffre d’affaires sera de 670-675 millions de dollars et son gain par action de 28 cents. Les analystes avaient anticipé 717 millions de dollars et 74 cents.

Autant dire que l’action LinkedIn a été sévèrement chahutée le 1er mai sur les marchés : -18,61% en séance, pour terminer à 205,21 dollars.

Le premier trimestre aura été bien morose pour les grands réseaux sociaux. Facebook a raté les prévisions de chiffre d’affaires des analystes. Twitter a pour sa part manqué tous ses objectifs et revu ses prévisions à la baisse.

Gageons que ce trimestre décevant devrait pousser les investisseurs à beaucoup plus de prudence dans le secteur des réseaux sociaux.

 

Crédit image : scyther5 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur