LinkedIn réussit son entrée en Bourse

BourseCloudEntreprise

La cotation du titre LinkedIn a débuté aujourd’hui au NYSE. L’action du réseau social d’entreprise est très prisée.

On attendait Facebook dans ce rôle, mais c’est finalement le réseau social professionnel LinkedIn aux 100 millions de membres qui réalise en premier son introduction en Bourse (IPO en anglais) au New York Stock Exchange.

Le prix de l’action LinkedIn a considérablement varié juste avant le démarrage de la cotation. On évoquait une fourchette 32 – 35 dollars l’unité.

Mais, en raison d’une forte demande des investisseurs selon LinkedIn, l’action a atteint 45 dollars.

Ce qui valorise le réseau social professionnel pionnier à 4,25 milliards de dollars.

Mercredi, LinkedIn a levé 353 millions de dollars en cédant 8% de la société (7,84 millions de parts).

C’est une journée cruciale pour LinkedIn.

La cotation de son titre au NYSE a débuté jeudi matin.

A l’heure de publication de l’article, l’action LinkedIn valait 85 dollars après avoir atteint une pointe à 93 dollars. Et la journée n’est pas finie.

Mais on change d’échelle dans la valorisant de la société Internet qui atteint presque 8 milliards de dollars.

C’est encourageant pour les prochains prétendants Internet à la Bourse comme Groupon (achats groupés), Facebook (réseau social), Twitter (micro-blogging) ou Zynga (social gaming).

Comptes payants LinkedIn

La déclaration d’enregistrement de LinkedIn auprès du gendarme de la Bourse américaine (SEC) révèle d’ailleurs pour la première fois les résultats financiers de l’entreprise.

On apprend que le chiffre d’affaires de la société Internet fondée par Reid Hoffman (qui occupe toujours le poste de Président) a doublé chaque année depuis 2008. Pour atteindre finalement 243 millions de dollars en 2010.

Néanmoins, dans son prospectus d’introduction, la société Internet de la vague Web 2.0 précise qu’elle ne prévoit pas d’être bénéficiaire cette année.

Les principales sources de revenus de LinkedIn sont la commercialisation de comptes payants, d’espace publicitaire et des services BtoB orientés gestion des ressources humaines.

Que va devenir son rival français Viadeo ? Contactée par l’AFP, la société déclare qu’elle compte repousser de “18-24 mois” son projet d’entrer en Bourse.

Place à la croissance pour ne pas avoir “encore à se concentrer sur la rentabilité”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur