L’Internet mobile ne séduit pas les Américains

Mobilité

Une étude du Yankee Group montre que 82 % des utilisateurs américains de téléphones mobiles ne sont pas intéressés par les connexions sans fil à Internet. Mauvais augure pour les opérateurs ?

Si l’on se réfère à la récente étude réalisée par le Yankee Group, il semble que les opérateurs de téléphonie mobile vont devoir faire preuve de beaucoup de persuasion pour faire aimer l’Internet mobile à leurs clients. Le cabinet d’études a en effet interrogé 2 111 utilisateurs américains de téléphones mobiles et 82 % d’entre eux ne se servent jamais des services d’Internet mobile. Pour expliquer leur refus, ils indiquent qu’ils n’en veulent pas ou n’en ont pas besoin, que le service est trop cher ou qu’il est trop compliqué. Plus inquiétant pour les opérateurs, l’étude montre également que le taux d’utilisation de services spécifiques tels que le Web ou le courrier électronique est resté quasiment stable depuis 2000.

Reste à savoir si, en Europe, la situation sera différente grâce aux lancements de services comme l’iMode de Bouygues Telecom (voir édition du 4 octobre 2002), ou dernièrement de l’offre multimédia mobile de SFR (voir édition du 21 octobre 2002). Outre le nombre et la qualité des services proposés, leur prix devra aussi être bien étudié. De ce point de vue, d’ailleurs, la grille de tarification relativement complexe de SFR ressemble beaucoup à une expérimentation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur