Linux : Intel choisit Ubuntu pour sa plate-forme UMPC

Cloud

Avec le soutien d’Intel, l’éditeur Canonical va développer une version
embarquée d’Ubuntu pour équiper sa future plate-forme mobile.

En écho aux velléités d’Intel de se tourner vers l’OS Linux pour alimenter sa plate-forme UMPC (ultra mobile PC), Canonical a confirmé sa volonté de développer une version embarquée de la distribution Ubuntu. Matt Zimmerman, le directeur technique de l’entreprise qui alimente le développement de la distribution Linux Ubuntu, a confirmé la mise en oeuvre du projet en ouverture de l’Ubuntu Developer Summit qui s’est tenu à Séville (Espagne) du 5 au 11 mai 2007.

Canonical va donc développer “Ubuntu Mobile & Embedded”, une version de la distribution destinée, non pas aux téléphones mobiles types smartphones, mais aux solutions mobiles sous architectures x86. Et notamment aux Mobile Internet Devices (MID) présentés par Intel lors du précédent Intel Development
Forum d’avril 2007 à Pékin. Les MID sont présentés comme des ordinateurs ultra-légers essentiellement dediés à la navigation sur Internet. A l’instar de la tablette N800 de Nokia (également sous environnement Linux). Intel a clairement affiché son soutient pour le développement du projet.

L’empreinte réduite de Linux et sa gestion optimisée de l’énergie fait de l’OS le système idéal pour les plates-formes mobiles. Intel compte notamment construire ses MID autour de la solution Tolopai, une plate-forme SoC (System on a Chip) basé sur le Pentium M. Intel prévoit sa mise en oeuvre pour la fin de l’année. Les premiers MID pourraient alors apparaître sur le marché début 2008. Quant à Ubuntu Mobile & Embedded, la nouvelle déclinaison de l’OS est attendue pour octobre 2007 en même temps que la version Ubuntu 7.10.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur