Linux se cherche un support technique

Cloud

Selon un responsable IBM, les clients attirés par Linux craignent de ne pas profiter d’un support technique à la hauteur.

Pour Irving Wladawsky-Berger, responsable de la division Internet chez IBM, la plus grande barrière au succès du système d’exploitation Linux sera l’attitude des utilisateurs. S’exprimant lors d’ujne conférence à la Nouvelle-Orléans cette semaine, l’ancien patron de l’unité RS/60000 a expliqué : “Les utilisateurs ont peur du logiciel ouvert. Un client ne veut pas téléphoner pour se plaindre que son système est hors service, et s’entendre dire “Eh bien, je suis désolé, c’est du logiciel ouvert, allez voir M. Torvalds”. Il a ajouté :”La chose la plus intéressante sur Linux est qu’il est ouvert. Nous sommes tous en train d’apprendre ce nouveau modèle, mais nous avons besoin de déterminer comment assurer son support technique”. Le responsable a indiqué qu’il était important de noter qu’IBM était impliqué dans ce nouveau modèle, et a dressé un parallèle entre Linux et son service concernant le serveur Apache. “La seule version d’Apache dont nous garantissons la maintenance est celle que nous avons testée dans nos labos. Peut-être aurons-nous la même approche avec Linux”, indiquait-il. Selon le responsable, IBM travaille actuellement sur le support Linux qui sera proposé pour les serveurs RS/6000 et Netfinity.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur