Liquidation.com assure la vente des surplus

Cloud

La place de marché Liquidation.com étend ses activités en Europe. Soutenue par un investissement important d’Europ@web, Liquidation.com compte s’imposer sur le secteur de la vente en ligne de surplus d’entreprises sur un mode B to B.

Difficile de prévoir l’avenir d’une place de marché. Même si le secteur s’appuie sur de belles perspectives de développement, il est encore jeune et avant que les échanges entre fournisseurs et clients se fassent et deviennent rentables, il faut compter sur quelques soutiens financiers. Ce qui dans une certaine mesure, où aujourd’hui l’investissement tend à être plus rationnel qu’il y a encore 10 mois, tend à être une preuve de viabilité du concept. En accordant 11,6 millions d’euros à la plate-forme de transactions Liquidation.com, Europ@web, le pôle d’investissement du groupe Arnault crédite le projet de cette société de permettre à toutes entreprises d’écouler et/ou d’acheter des surplus commerciaux et industriels sur Internet.

La société d’origine américaine vient d’ouvrir il y a à peine un mois une structure française, laquelle est identique à celle qui est en ligne outre-Atlantique. Liquidation.com se veut en effet être international. Ainsi, il est possible de trouver un surplus de matériel informatique, de maison, de bureau de différentes zones géographiques. Le site annonce en effet que les produits proviennent de 85 pays. Le transport est entièrement assuré par le site. Les frais de transport s’ajoutent à la facture de l’acheteur. Son prix est sans surprise puisqu’il est évalué automatiquement sur le site.

Un véritable intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur

Liquidation.com sert véritablement d’intermédiaire entre le client et le fournisseur. Ainsi, c’est le site qui perçoit la somme de l’achat du bien. Il le reversera au vendeur uniquement lorsque l’acheteur aura reçu le produit acheté. Ce dernier aura alors 48 heures pour s’opposer à la vente. Passé ce délai, Liquidation.com reverse la somme au vendeur moins une commission de 10 %. Un système qui permet de garantir à la fois la livraison du produit, mais aussi son paiement. Le site permet en outre de déléguer une entreprise afin de s’assurer du bon état des produits ou tout simplement assurer l’envoi d’un échantillon du produit à un prospect lorsque cela est nécessaire. L’inscription à la plate-forme est totalement gratuite.

Deux modes de vente sont possibles sur le site. Le vendeur a le choix de mettre en vente son produit via un système d’enchères ou à prix fixe. Les produits en ligne, assure le directeur commercial de Liquidation, sont de 70 à 80 % moins chers que sur le marché. Ces derniers peuvent tout aussi bien être des produits neufs que des produits d’occasion.

Aujourd’hui, le site annonce 200 transactions par mois d’une valeur allant de 1 000 à 800 000 dollars. Le site devrait intégrer prochainement un convertisseur de monnaies afin de rendre le service plus fonctionnel. La filiale allemande est en cours de réalisation. L’Angleterre et l’Asie devraient être les prochaines étapes de plate-forme internationale.

Pour en savoir plus :

Liquidation.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur