Logitech sombre dans l’iPad-dépendance

MobilitéTablettes

C’est la rentrée de Logitech qui présente sa collection d’accessoires pour tablettes tactiles (qui privilégie l’iPad). Peu d’innovations au programme, mais un clou du spectacle matérialisé par un clavier à rechargement solaire.

La dépendance cruciale de Logitech envers Apple n’est plus à démontrer, notamment pour qui était présent à l’occasion de cet événement parisien dédié à la présentation de la collection automne-hiver des accessoires pour tablettes tactiles. Ou plutôt à destination du seul iPad.

Il ne fallait pas s’étonner, en ce mardi 27 septembre, d’entendre déclamer une apologie de l’iPad, un dispositif “novateur […] aux usages inattendus“, qui a de quoi “changer la vie“.

Si la démarche, en phase avec une gamme de périphériques exclusivement compatibles avec les terminaux Apple est louable, on regrettera que les équipes de Logitech n’aient pas reconnu, même à demi-mot, la présence sur le marché d’autres solutions telles qu’Android.

Le système d’exploitation de Google se taille même une part conséquente du gâteau jusque sur les smartphones.

Mais Gérard Isabel, Directeur général de la branche française, a subrepticement fait fi de ces considérations pour mettre l’accent sur l’interconnexion des écrans.

En effet, selon une étude signée Gartner, 2015 marquera l’apogée des appareils mobiles sans pour autant nuire aux ventes d’ordinateurs personnels, tout au plus dans une moindre mesure.

Le cabinet d’analyses table ainsi sur des ventes équivalentes pour les téléphones mobiles et les ardoises tactiles : 120 millions d’exemplaires pour chaque, contre 152 millions de PC personnels et 92 millions de téléviseurs.

L’avenir semble promis à une diversification des usages domestiques qui pourrait voir les produits tactiles se substituer progressivement aux solution traditionnelles.

Cependant, pour faire d’une tablette conventionnelle un netbook, il est nécessaire de lui adjoindre un clavier, des oreillettes ou encore une station d’accueil.

C’est cette niche qu’exploite, pour sa troisième saison, la Color Collection de Logitech.

Avec en toile de fond un empreinte environnementale “divisée par 50” et matérialisée par le K750, un clavier externe équipé d’un accumulateur rechargeable à la lumière du jour.

Une journée d’exposition classique offre un mois de fonctionnement dans le noir le plus complet“, garantit le constructeur.

Ce périphérique de saisie est disponible depuis le début de l’année pour 79,99 euros. Il est compatible avec les systèmes Windows XP et ultérieurs ainsi que Mac OS X.

Logitech K750Derrière le clou incontestable de la manifestation (Logitech ne s’y est pas trompé), il n’y a pas foule au portillon des nouveautés.

La grande famille des claviers se diversifie avec le K360 dont la course franche des touches contraste avec l’aspect très “cheap” du châssis.

Même constat global pour le K400, dédié à un usage plus mobile que son confrère sus-évoqué.

Et pour cause : il inclut des raccourcis multimédia et un pavé tactile au toucher satisfaisant, pour peu que l’on tolère la proéminence du bouton de clic gauche.

Logitech K400


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur