Loïc Rivière (AFDEL) va co-piloter le comité stratégique de la filière numérique

EntrepriseRégulations
loic-riviere-afdel-csf-numerique

Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin nomment le délégué général de l’AFDEL Loïc Rivière à la vice-présidence du Comité stratégique de la filière numérique.

Le gouvernement a fait son choix. Il nomme Loïc Rivière, actuel Délégué général de l’AFDEL, aux fonctions de vice-président du comité stratégique de la filière numérique (CSF numérique).

Créés à la suite des Etats généraux de l’Industrie, les comités stratégiques ont pour mission “d’améliorer la compétitivité de l’industrie française”. Aussi, le CSF numérique, anciennement piloté par Guy Roussel (président de la Fondation Télécom), doit s’impliquer pour renforcer la stratégie économique du numérique français.

Selon Silicon.fr, le CSF numérique avait remis en juillet son contrat de filière aux deux principaux ministres concernés : Arnaud Montebourg (ministre du Redressement productif) et Fleur Pellerin (Economie numérique).

Un document qui reconstitue les engagements que devraient tenir les acteurs de l’industrie et de l’Etat.

Cependant, les pouvoirs publics n’avaient pas été convaincu par la stratégie orientée infrastructure proposée par le CSF numérique. Du coup, Fleur Pellerin avait alors expliqué qu’elle attendait une deuxième mouture de contrat de filière pour début 2014. Mais davantage tournée vers les usages numériques cette fois-ci.

Le profil de Loïc Rivière, Délégué général de l’AFDEL depuis la création début 2006 de cette association porteuse de la voix des éditeurs de logiciel, va dans le sens du virage souhaité par la ministre de l’Economie numérique.

Tout comme le bureau composé pour représenter les 6 sous-filières du secteur (télécoms, équipementiers télécoms, logiciel, jeux vidéo, services informatiques et électronique). On y retrouve Pierre Barnabé (Bull), François Bourdoncle (Dassault Systèmes), Nicolas Gaume (Syndicat National du Jeu Vidéo), Gabrielle Gauthey (Alcatel-Lucent et FIEEC), Philippe Hedde (NextiraOne et Syntec Numérique), Pierre Louette (Orange et Fédération Française des Télécoms) et Olivier Mathiot (PriceMinister).

Selon le Conseil national de l’industrie, le secteur du numérique en France représente un chiffre d’affaires de 208 milliards d’euros et 25 % de la croissance française de ces 25 dernières années. Cette industrie emploie 640 000 personnes.

CSF-Numérique
Crédit image : CSF numérique

——–Quiz———

Connaissez-vous bien les enseignes du high-tech en France ?

———————-

Crédit photo : Afdel | Loïc Rivière

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur