Longhorn : Microsoft revoit ses ambitions à la baisse

Cloud

Longhorn ne comportera qu’une version partielle du nouveau système de gestion des fichiers, WinFS, pourtant présenté par Bill Gates au mois d’octobre dernier comme une des innovations majeures du nouveau Windows.

Bill Gates était allé un peu trop vite en besogne lorsqu’il a présenté en octobre dernier la prochaine version de Windows, connue sous le nom de code Longhorn (voir édition du 28 octobre 2003). Il avait alors décrit un nouveau système de gestion des fichiers appelé WinFS, censé remplacer l’ancien système, NTFS, utilisé dans les versions NT, 2000 et XP. WinFS devait permettre d’associer des informations descriptives aux documents stockés, le classement des documents se faisant par thème, et non en fonction des applications qui les ont créés comme c’est le cas avec le système actuel. Ce qui permet à l’utilisateur de rechercher sur son PC ou sur un réseau tous les documents relatifs à une thématique de son choix, qu’il s’agisse de fichiers Word, d’e-mails, de pages Web, de fichiers MP3… Bill Gates présentait alors WinFS comme la principale innovation de Longhorn. Or Bob Muglia, vice-président en charge du développement des plates-formes serveur Windows chez Microsoft, a confié à news.com que WinFS, tel qu’il a été décrit par Bill Gates, ne sera pas prêt à temps pour la sortie de Longhorn en 2007. Il sera bien intégré dans la nouvelle version mais les possibilités de recherche seront limitées. Toujours selon Bob Muglia, il faudra attendre 2009 pour que cette fonctionnalité, qui est dans les cartons de Microsoft depuis plus de 10 ans, soit disponible dans toute son étendue. Et d’ici là, comment ne pas craindre de nouveaux retards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur