L’OSDL et le FSG fusionnent pour créer la Linux Foundation

Mobilité

Les deux piliers de Linux s’unissent pour faire front commun contre les
éditeurs de logiciels propriétaires.

Deux grandes organisations pro-Linux, l’Open Source Development Labs (OSDL) et le Free Standards Group (FSG), ont annoncé hier un accord de fusion qui aboutira à la formation de la Linux Foundation. Fujitsu, Hitachi, HP, IBM, Intel, NEC, Novell et Oracle constituent les principaux piliers de la Linux Foundation.

La nouvelle organisation sera dirigée par Jim Zemlin, ex-PDG du FSG. Participeront également à cette fondation “chaque société majeure de l’industrie Linux“, ainsi que de nombreux groupes communautaires, universités et utilisateurs industriels.

Le monde informatique est aujourd’hui dominé par deux plates-formes : Linux et Windows. Alors que la gestion de Windows par une seule et même organisation confère au système d’exploitation une certaine homogénéité, Linux offre une liberté de choix, une personnalisation et une flexibilité sans contraindre le consommateur à un fournisseur spécifique“, a déclaré Jim Zemlin.
La Linux Foundation propose d’amener le développement de Linux à un niveau supérieur en organisant les différentes sociétés et composantes de l’écosystème Linux afin de promouvoir, de protéger et d’harmoniser la plate-forme Linux.

La Linux Foundation, qui propose de poursuivre les travaux entrepris par Linus Torvalds, fondateur de Linux, a mis en place une stratégie de partage des ressources afin de collaborer au développement de la plate-forme tout en optimisant le marché Linux pour les utilisateurs, la communauté, les développeurs et l’industrie.

Selon l’organisation, d’importants services doivent être fournis en termes de protection juridique, de promotion et de collaboration afin de permettre à Linux de demeurer une plate-forme ouverte et d’atteindre la meilleure ubiquité possible. Pour cela, le groupe doit reconnaître à de grands éditeurs de logiciels propriétaires tels que Microsoft le mérite de certaines réussites, notamment sur le plan de la rétrocompatibilité, de la promotion, de l’interopérabilité et du support développeur.

Dans le monde volontaire et distribué du développement Linux, l’industrie continue d’utiliser avec succès le modèle des consortiums pour améliorer rapidement ces attributs pour Linux, ajoute l’organisation. La Linux Foundation a été créée dans le but de rapprocher les plates-formes open source et propriétaires, tout en soutenant l’ouverture, la liberté de choix et la supériorité technique inhérentes aux logiciels open source.

(Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 22 janvier 2007.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur