L’OSDL et LiPS unissent leurs forces pour développer Linux sur les téléphones mobiles

Mobilité
Information - news

La collaboration visera à proposer une alternative concurrentielle face aux
systèmes propriétaires Windows Mobile et Symbian.

Si la présence de Linux gagne du terrain dans les serveurs, systèmes embarqués et autres solutions dédiées (appliances, boxes modem, etc.), le système libre est encore très parcellaire sur le marché de la mobilité, particulièrement celui de la téléphonie mobile. C’est dans l’espoir d’accélérer l’adoption de Linux dans l’univers mobile que l’Open Source Development Labs (OSDL) et le Linux Phone Standards (LiPS) viennent d’annoncer, lundi 14 août 2006, un accord de partenariat. L’OSDL investit dans le déploiement de Linux au sein des entreprises tandis que LiPS se concentre sur la standardisation des services et interfaces de programmation (API) du système libre.

A travers cette collaboration, les deux organismes entendent “réduire la fragmentation propre à l’univers de la mobilité et fournir à l’industrie des solutions Linux ouvertes, flexibles et sur mesures afin d’accroître les opportunités de revenus”, selon le communiqué commun. Autrement dit, proposer une alternative crédible, tant en performances qu’en moyens de développement et support, face aux systèmes propriétaires, Windows Mobile et Symbian principalement. Selon les deux initiatives, “Linux mobile a connu une croissance considérable” ces derniers mois. Selon le cabinet d’analyse The Diffusion Group, les parts de marché de Linux dépasseront celles de la plate-forme Symbian dès 2010.

La collaboration entre l’OSDL et le LiPS se traduira avant tout par des partages de ressources, des développements communs et des échanges d’informations. “La collaboration des fournisseurs, utilisateurs, développeurs et les organismes qui soutiennent les objectifs ces institutions produira une plate-forme Linux mobile pleinement fonctionnelle capable de rivaliser avec les autres fournisseurs d’OS pour mobiles”, soutient Stuart Cohen, le directeur général de l’OSDL.”

La collaboration entre les deux organismes de développement de Linux complétera les initiatives prises par chacune d’elle sur le marché de la mobilité. En octobre 2005, l’OSDL avait lancé la Mobile Linux Initiative (MLI) en vue d’adapter Linux à la téléphonie mobile (voir édition du 18 octobre 2005). De son côté, LiPS intégrait dès sa création en novembre 2005 la problématique de la mobilité dans les développements de l’OS libre. Les deux organisations sont soutenus par de nombreux industriels dont ACCESS/PalmSource, AMD, Intel, Motorola, EMC, France Télécom/Orange, ARM ou encore Huawei.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur