Lutte anti-piratage : cinq ans de prison pour un membre du réseau APC

Cloud

Aux Etats-Unis, un pirate d’une organisation underground a écopé d’une sanction sévère, sur fond d’enquêtes à un niveau international.

Un tribunal américain a condamné un internaute de 25 ans accusé de piratage de musique en ligne à une peine de cinq ans de prisons et une amende de 250 000 dollars.

Un jury du tribunal de district en Virginie a jugé que Barry Gitarts, qui vit à Brooklyn (quartier de New York), était coupable de complot visant à commettre des infractions criminelles portant atteinte au copyright.

Selon la décision de justice, Barry Gitarts a été reconnu comme un membre important du réseau de piratage de musique Apocalypse Production Crew (APC) entre juin 2003 et avril 2004.

Sous le pseudonyme “Dextro”, l’individu utilisait moyennant paiement un serveur du Texas mis à disposition des membres d’APC poour télécharger et uploader des centaines de milliers de jeux, fichiers de musiques, films et logiciels. Il a été prouvé que Barry Gitarts recevait des paiements du leader d’APC.

“La piratage de musique, c’est du vol. A moins que vous ne souhaitiez finir en prison, n’en faîtes pas”, a commenté le procureur fédéral Chuck Rosenberg.
Ce dossier fait partie d’une vaste offensive menée par les services de police fédéraux toujours en cours concernant la lutte contre les réseaux organisés de piratage sur Internet.

A ce jour, 15 individus ont été condamnés pour appartenance au réseau APC et 56 autres ont été jugés coupables dans le cadre de l’Opération Fastlink” Il s’agit d’une initiative internationale des forces de police visant à réprimer les réseaux de piratage qui distribuent des contenus sous copyright.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 27 mai 2008

A lire également sur Vnunet.fr : dossier spécial Loi anti-piratage : avis de tempête


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur