Lydia lance une MasterCard dans le prolongement de son app mobile

E-paiementMarketingMobilitéSmartphones
lydia-mastercard
3 1

Pour « universaliser » son service de paiement qui fédère 500 000 utilisateurs en France, Lydia y adjoint une carte prépayée à 3,99 euros par mois.

« Une nouvelle aventure risquée, mais aussi une immense opportunité [sic] de changer profondément la manière dont nous disposons de notre argent ». Ainsi Antoine Porte et Cyril Chiche, cofondateurs de Lydia, décrivent-ils leur dernière initiative : associer, à leur application mobile de paiement et de transfert d’argent, une MasterCard prépayée.

Le porteur de cette carte la connectera à son smartphone pour piloter des fonctionnalités sans passer par une banque : changement du code PIN, définition de plafonds à l’euro près, activation ou désactivation des paiements à l’étranger, des retraits en distributeur et du sans contact…

L’autre aspect que la start-up française met en avant, c’est l’instantanéité : l’argent disponible sur le compte Lydia est immédiatement utilisable, dans un réseau MasterCard qui compte 35,9 millions de points d’acceptation – distributeurs de billets y compris.

Pourquoi avoir retenu cette option plutôt que d’intégrer une fonctionnalité de paiement sans contact directement dans l’application ? Selon Cyril Chiche et Antoine Porte, il s’agit, au regard de la réalité du marché, de la meilleure solutions pour « rendre l’utilisation de Lydia vraiment universelle ».

La compatibilité avec les systèmes de type Apple Pay est sur la feuille de route. Quant au RIB et au prélèvement, ils « pourraient suivre », permettant d’utiliser Lydia comme un compte bancaire à part entière.

Certaines banques en ligne incluent déjà dans leur offre un RIB et une MasterCard connectée au téléphone. C’est le cas de N26 (du groupe allemand Wirecard), qui propose gratuitement son service de base, la commission étant prélevée auprès des commerçants.

Tout comme N26, Lydia a mis en place un principe d’utilisation « équitable » : au-delà d’un certain seuil d’opérations, des frais s’appliquent. En l’occurrence, 20 centimes d’euro pour chaque paiement par carte en France à partir du 101e dans le mois (le 21e dans le monde) et 1 euro à partir du 6e retrait (1 euro + 2 % à partir du 11e retrait à l’étranger).

À la différence de N26 ou d’autres acteurs* comme Revolut, dont l’application permet le transfert d’argent par SMS, e-mail, WhatsApp et les réseaux sociaux, Lydia facture un abonnement mensuel pour sa carte prépayée : 3,99 euros TTC, auxquels il faut ajouter 10 euros pour la fabrication et la livraison.

* On surveillera aussi Morning (ex-Payname), qui prévoit de lancer, sous peu, une carte « 100 % pilotable ».

En photo, Cyril Chiche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur