m-Tourisme : Google Trips veut simplifier l’organisation des séjours

Apps mobilesMobilité
5 7

Google désire simplifier l’organisation des vacances avec sa nouvelle application mobile baptisée Google Trips.

Google ne vous lâchera pas, même pendant vos vacances. La nouvelle application Google Trips est présentée comme « un guide de voyages personnalisé qui tient dans la poche ». Elle est  disponible gratuitement sur l’Apple App Store (pour les terminaux iOS) et Google Play Store (pour les appareils Android).

A travers une seule et unique app, Google veut planifier l’organisation des voyages et séjours et profiter de ses vacances en évitant de se prendre la tête avec plusieurs outils à coordonner. Selon une étude GoodThink, 74% des voyageurs estiment que l’aspect le plus stressant des voyages est de peaufiner les détails.

Dans cette application, chaque voyage regroupe des catégories clefs d’informations, comme les plans pour la journée, les réservations, les choses à faire, des informations sur les restaurants à proximité…En tout, Google Trips propose des itinéraires pour 200 villes dans le monde entier.

L’app peut puiser certaines de ses informations dans votre boîte Gmail ou bien Google Maps. C’est en effet sur la base de l’historique Google de l’internaute que l’application dévoile ses recommandations.

Il est donc nécessaire de s’identifier au préalable avec son compte Google. C’est une manière également de garder une trace de l’ensemble des réservations réalisées (vols d’avion, hôtels, voitures de location et tables de restaurant).

Fonction intéressante : Google Trips présente également l’avantage d’être disponible sans connexion Internet, selon une contribution blog. Avant d’effectuer un voyage, il suffit de taper sur le bouton « Download » pour sauvegarder localement les éléments de l’app dans la mémoire du smartphone.

Ce nouvel utilitaire de voyage vient en complément de Destinations on Google, une autre application de planification de séjours pour organiser ses vacances (dont le lancement remonte à mars dernier).

Un long historique dans l’e-tourisme

Pour alimenter Google Maps avec du contenu éditorial, la firme Internet de Mountain View avait acquis Zagat en 2011. Le rachat de l’éditeur américain de guides de restaurants, également spécialisé dans la notation d’espaces d’accueil pour les touristes, avait permis d’enrichir le service de cartographie.

Toujours au registre des acquisitions (et toujours en 2011), Google avait aussi jeté son dévolu sur les bons plans localisés de Dealmap. Le deal est plus curieux avec :es guides de voyages Frommer’s : neuf mois après leur acquisition, le groupe Internet a finalement fait volte-face en revendant en avril 2013 les actifs au fondateur Arthur Frommer sans donner d’explications.

Malgré ce dernier couac, Google s’est forgé une solide expertise dans l’e-tourisme. La firme Internet avait poussé l’approche très loin en acquérant en 2010 l’éditeur ITA Software, qui développait des logiciels de bases de données pour le transport aérien et les voyages.

Au-delà de l’apparition de Google Trips, il existe une concurrence déjà bien installée avec des applications thématiques comme TripIt (app orientée voyages d’affaires de Concur) ou d’autres davantage orientées vacances comme TripAdvisor ou plus pratiques comme Yelp. Airbnb plancherait également sur une application similaire à Trips.

Vidéo de promotion via YouTube :

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur