Mac OS X : le Tigre sort son serveur

Cloud
Information - news

La version serveur de Mac OS X 10.4 apporte bon nombre de nouveautés issues des développements open source.

Parallèlement au lancement de Tiger, nom commercial de Mac OS X 10.4 (voir édition du 29 avril 2004), Apple propose la version serveur de son nouveau système. Tiger Server bénéficie évidemment des nouveautés (plus de 200 selon l’éditeur) de la version pour poste client auxquelles viennent s’ajouter quelques fonctionnalités essentiellement inspirées de développements open source.

A commencer par une amélioration du support natif du mode 64 bits. Cela permettra notamment de dépasser la limite des 4 Go de mémoire vive propre au mode 32 bits et optimiser les performances des applications. Tiger Server supporte également les listes de contrôle d’accès (ACLs) et des autorisations de fichiers des environnements Active Directory Windows XP et Windows Server 2003. Cela devrait simplifier les tâches des administrateurs qui travaillent avec un réseau mixte Mac OS et Windows, voire Unix.

Conscient de la difficulté à paramétrer de tels environnements pour les non spécialistes, l’éditeur fournit un assistant de configuration de passerelles. Celui-ci simplifiera la configuration des réseaux comme DHCP, NAT et DNS, ainsi que le routage des ports, le pare-feu et les services VPN. Côté serveur de messagerie, Tiger Server propose un filtrage adaptatif du courrier indésirable et la détection des virus.

Serveur de mises à jour

Dans un souci d’optimisation des coûts de bande passante et d’organisation (notamment pour éviter les goulets d’étranglement), Tiger Server intègre par ailleurs un serveur de mise à jour des applications Apple. Notons enfin la présence d’Xgrid 1.0, un contrôleur de cluster (grappe d’ordinateurs vue comme un seul centre de calcul), un serveur de messagerie iChat (iChat Server), un outil d’administration de blog (Weblog Server), des services de synchronisation avec les modèles d’ordinateurs portables frappés de la Pomme et un serveur de streaming QuickTime qui prend évidemment en charge le codec H.264 nouvellement exploité dans iChat.

Proposé à 499 euros pour 10 postes, Mac OS X 10.4 Server peut s’installer sur la plupart des machines Apple : Xserve et Xserve G5, PowerMac G5, G4 et G3, iMac, iMac G5, eMac et même Mac mini. A condition de disposer d’un minimum de 256 Mo de RAM, du FireWire intégré et de 4 Go d’espace disque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur