Made.com veut devenir la référence du home design en Europe

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketing
levee-fonds-made-com
4 0

Partech Ventures participe à la levée de fonds de 55 millions d’euros de Made.com, le site marchand d’origine britannique qui vend du mobilier design à prix abordables.

Made.com, site de vente de mobilier design, fête ses cinq ans avec une levée de fonds de 55,2 millions d’euros auprès de trois fonds d’investissement.

La plus large contribution provient du fonds parisien Partech Ventures : 31,3 millions (à travers le véhicule de financement Partech Growth lancé début 2015).

Le reliquat est partagé entre Fidelity Growth Parnters et Level Equity, déjà présents dans le capital.

Selon le CEO et co-fondateur Ning Li, l’objectif est désormais de consolider ses assises pour devenir le leader du home design sur Internet.

Sachant que la société a investi 6 marchés européens : Royaume-Uni, France (avec un démarrage survenu en 2013), Italie, Allemagne, Belgique et Pays Bas.

L’activité internationale de Made.com représente déjà 30% du chiffre d’affaires total et devrait atteindre près 50% à moyen terme.

Pour son démarrage, Made.com a été soutenu historiquement par des entrepreneurs investisseurs comme Marc Simoncini (fondateur de Meetic) via son Jaïna Capital, mais aussi Brent Hoberman (MyDeco.com, Lastminute.com) et John Hunt (Obongo).

En cinq ans d’activité, Made.com a levé plus de 74 millions d’euros en quatre tours de table.

La société Internet marchande joue sur la carte de la désintermédiation pour « rendre le design abordable ».

Elle présente le concept à ses clients de la manière suivante : « Entre le fabricant et le client, chacun des intermédiaires (agents, importateurs, boutiques…) alourdit la note. Au moment de régler, c’est vous, l’acheteur, qui en faites les frais. »

En pariant sur le zéro stock (fabrication des meubles à la demande), zéro boutique physique et zéro intermédiaire, Made.com considère qu’elle est en mesure de « privilégier la relation directe entre les designers, les fabricants et le client » et d’aboutir à des économies pouvant aller jusqu’à 70% par rapport au prix boutique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur