« Marcel » : le fondateur de Publicis renaît sous la forme d’un assistant IA pro

Big dataCRMData-stockageMarketingPublicitéSocial Media
marcel-IA-publicis

Pour le compte de ses collaborateurs, le groupe publicitaire Publicis veut monter un assistant pro qui exploite le machine learning.

Les collaborateurs de Publicis auront leur assistant IA pro. Et il s’appellera Marcel en référence au créateur du groupe publicitaire Marcel Bleustein-Blanchet.

En prenant la direction du groupe Publicis, Arthur Sadoun révèle une initiative technologique structurante : un assistant professionnel basé sur l’intelligence artificielle (machine learning) élaboré à partir de l’expertise de Sapient (du nom d’un groupe technologique américain acquis fin 2014).

Ce projet fait partie du programme de transformation numérique (« The Power of One »), enclenché à partir de 2015 par Maurice Lévy, ex-président du directoire du groupe.

« Marcel » aura vocation à briser les silos entre entités au sein du groupe publicitaire (fédérant 80 000 collaborateurs sur 200 métiers dans 130 pays).

L’assistant devra aussi faciliter la détection d’opportunités de business, « d’anticiper les besoins des clients » et de connecter les gens.

Save the date ! Marcel sera présenté officiellement à la prochaine session de Viva Technology en juin 2018.

Selon Arthur Sadoun interrogé lors de la convention Cannes Lions dédiée à la publicité, la plate-forme apportera « des gains d’efficacité et de nouveaux contrats », tout en permettant d’affiner la détection de talents en interne mis à disposition des projets des clients.

Le montant de l’investissement consenti pour ériger cet « outil révolutionnaire de collaboration et de création » selon Chip Register (co-CEO de Publicis Sapient) n’a pas été divulgué. « C’est une priorité en termes d’investissement sur les douze prochains mois », évoque Arthur Sadoun dans une vidéo.

Mais le budget consenti à son développement nécessitera un sacrifice : Publicis ne participera pas à des festivals de communication ou à des salons professionnels à moyen terme.

Alexa par Amazon, Google Assistant, Microsoft Cortana…La création d’assistant numérique titille les grands groupes du numérique.

A l’instar d’un Mark Zuckerberg (CEO co-fondateur de Facebook) qui avait monté son propre outil IA (« Jarvis ») pour des besoins plus personnels mais l’expérience sera approfondie avec « M » avec l’ambition d’une vulgarisation à l’échelle mondiale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur