Marché des serveurs : une reprise qui se confirme

Cloud

HP tient tête à IBM tandis qu’Oracle recule et Dell affiche une belle progression sur un marché porté par les serveurs x86.

Le marché mondial des serveurs a confirmé sa reprise entamée en début d’année.

Le deuxième trimestre connaît une embellie de 27,1% en volume et de 14,3% en valeur par rapport à la même période en 2009, selon Gartner.

En tout sur la période, 2,15 millions de machines ont été livrées pour plus de 11 milliards de dollars de revenus.

Le marché des serveurs x86 est à la pointe. Leurs ventes sur le trimestre progressent de 28,9% en volume et 37% en valeur.

A noter que les serveurs “Blades” voient leurs ventes progresser de 17% en volume (32,8% en revenus).

L’industrie des architectures RISC, Itanium et autres serveurs Unix subissent un retrait de 16,5% en volume et 8,8% en revenus.

Le chiffre d’affaires des constructeurs de mainframes plonge de son côté de 22,8%.

Au niveau mondial, HP conserve la tête du classement (en revenus et en volume) qu’il a ravi à IBM au précédent trimestre.

Leurs chiffres d’affaires respectifs s’élèvent à 3,5 et 3 milliards de dollars. Soit des parts de marché respectives de 32% et 27,7%.

Si HP augmente ses revenus de près de 28% d’une année à l’autre, IBM décroît de 2,7%.

La palme de la baisse des revenus revient néanmoins à Oracle (-10,9%) encore en phase d’intégration de Sun Microsystems et son activité serveurs.

Ses ventes ont néanmoins généré 928 millions de dollars.

Quatrième du classement, Oracle s’affiche derrière Dell qui réalise une belle progression de 39,5% à 1,8 milliards de dollars.

Fujitsu ferme la marche avec un chiffre d’affaires de 353 millions de dollars, en hausse de près de 10%.

Source : Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur