Marché PC : le déclin reste d’actualité

PCPoste de travail
marche-pc-t2-2016
2 2

Gartner, comme IDC, constate que le marché mondial du PC poursuit son déclin, notamment en Europe.

L’un se base sur les ventes aux utilisateurs finaux et tient compte des Chromebooks ; l’autre se fonde sur les livraisons aux revendeurs et n’inclut pas les machines sous Chrome OS. Pour autant, Gartner et IDC s’accordent sur la tournure du marché mondial du PC.

Quant le premier annonce 64,3 millions d’unités écoulées au 2e trimestre (- 5,2 % d’une année sur l’autre), le second en est à 62,4 millions (- 4,5 %).

Les deux cabinets d’études de marché s’y retrouvent aussi dans le classement des constructeurs, toujours dominé par Lenovo, qui voit sa part de marché augmenter d’environ un demi-point, quand bien même ses volumes de ventes déclinent : 13,202 millions de machines pour IDC (309 000 de moins qu’il y a un an) et 13,198 millions pour Gartner (- 293 000).

Le groupe chinois a du mal à se distinguer en EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), où les revendeurs, prudents, préfèrent écouler leurs stocks. L’activité aux États-Unis est plus florissante.

Lenovo voit rouge ; pas HP

Même constat chez HP, qui vend 12,294 millions de PC selon Gartner (+ 221 000, pour 19,1 % du marché)… et 12,964 millions selon IDC (+ 634 000, à 20,8 %). Le groupe américain signe un retour à la croissance après quatre trimestres dans le rouge et parvient, dans une moindre mesure, à tirer son épingle du jeu en EMEA.

C’est plus difficile dans cette zone géographique pour Dell, qui frôle les 10 millions de PC et dépasse les 15 % de part de marché, avec une croissance plus forte que la moyenne des constructeurs aux États-Unis, au Japon, ainsi qu’en Amérique latine, où le marché s’approche de ses plus bas historiques, dans un contexte politico-économique délicat.

Apple, qui détenait la 4e place il y a un an, est dépassé par Asus, pour environ 100 000 machines. La firme de Cupertino en est à 4,559 millions de Mac selon Gartner (- 234 000) ; à 4,42 millions d’après IDC (- 400 000). Pour son rival taïwanais, les compteurs s’affichent respectivement à 4,695 millions (+ 58 000) et 4,518 millions (+ 233 000).

Autre indicateur en recul : la part des marchés du reste des constructeurs, qui perd environ quatre points, autour de 25 %.

La fin de l’offre de mise à jour gratuite associée à Windows 10 pourrait éventuellement entraîner une vague d’achat de nouveaux PC. Avec la rentrée, les commandes de Chromebooks augmentent, essentiellement à destination des écoles. En Europe, il faudra surveiller, sur le court terme, les effets du Brexit sur la stabilisation du marché, toujours attendue pour 2018.

Crédit photo : Suwan Waenlor – Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur