Marché PC : HP et Dell confortent leurs positions de leader dans le monde

Mobilité

Selon Gartner, le marché du PC continue de croitre sur la zone EMEA et l’Asie. Mais il ralentit en Amérique du Nord.

Les résultats préliminaires de la dernière étude du cabinet Gartner sur les livraisons de PC dans le monde font état d’une augmentation de 13,4% des ventes d’ordinateurs en 2007. Sur le dernier exercice, les livraisons internationales s’élèvent à 271,2 millions d’unités, contre 239,2 millions un an plus tôt.

Après avoir dépassé Dell en 2006, HP conforte sa première place en 2007, avec la vente de 49,4 millions de PC (ce qui lui confère une part de marché de 18,2%). Le constructeur est positionné devant Dell (qui capte 14,3% de part de marché en 2007, avec 38, 7 millions d’unités) et Acer (24,2 millions d’unités, soit 8,9% de part de marché), un constructeur dont les ventes de portables ont profité du rachat de Gateway en août 2007.

En dépit de son absence du marché grand public jusqu’ici (il vient tout juste de présenter ses deux premières gammes de produits pour cette cible), Lenovo occupe la quatrième position, avec 20,1 millions d’unités livrées (soit une part de marché annuelle de 7,4%). Il est suivi de Toshiba, en cinquième place, dont les ventes atteignent 10,9 millions d’unités (soit 4% de part de marché).

Bon quatrième trimestre pour Apple aux Etats-Unis

Sur le dernier trimestre 2007, les deux leaders que sont HP et Dell confortent leur avance à l’international, avec des parts de marché respectives de 19 et 14,5% (20,2 et 14,1% sur la zone EMEA). En pleine réorganisation, Dell conforte surtout son retour à une croissance positive, avec une hausse de 17% de ses ventes trimestrielles en un an.

Pour le dernier trimestre, à noter également la très bonne performance d’Apple aux Etats-Unis. La part de la marché de la pomme y est estimée à 6,1%, pour 1 million d’unités. Elle est en croissance de 28% par rapport à la même période en 2006.

Enfin, d’après les auteurs de l’étude, la bonne tenue du marché s’explique en partie par une forte croissance sur la zone EMEA (Europe, Middle East and Africa), marquée par une hausse de 14,7% des livraisons en un an. La hausse intervient surtout dans les ex-pays d’Europe de l’Est, en Afrique et au Moyen Orient. Elle compense “une croissance plus lente sur des marchés comme les Etats-Unis” (+5,3% en un an).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur